Année de doctorat à Tucson

Présentation

Cette page présente mon séjour à Tucson, Arizona pendant toute l'année 2013. Je le mets à jour régulièrement pour tenir au courant mes parents, amis et professeurs de mes activités.

Contexte

J'effectue ma deuxième année de doctorat dans le cadre d'un accord de cotutelle entre l'École Centrale de Lille et l'Université d'Arizona.

Généralités

Voici quelques informations générales sur Tucson :

  • La ville est relativement plane, mais entourée de montagnes. Elle est immense et s'étend sur une quarantaine de kilomètres d'Ouest en Est et une cinquantaine du Nord au Sud.
  • Elle se situe dans le désert de Sonora mais possède de la végétation : différentes sortes d'arbres (beaucoup de palmiers !) et énormément de cactus, qui fleurissent en avril !
  • Les transports en commun sont assez pauvres : par exemple, aucun bus ne dessert l'aéroport après 19 h, même s'il y a des avions...
  • La Davis-Monthan Air Force Base y est située, ce qui fait qu'il y a tous les jours des avions de chasse dans le ciel !
  • Elle est le siège d'un diocèse ; les informations sur les paroisses se trouvent .

Janvier 2013

Mardi 8 janvier

Je suis parti de Roissy pour 9 h de vol avec American Airlines, 4 h d'attente à Chicago puis encore 4 h de vol dans un « Super 80 ». Pierre Deymier est venu me chercher et m'a ouvert la maison. Il est 6 h 30 du matin pour moi !

La maison est grande, confortable, de plain-pied. La piscine collective n'est pas loin !

Mercredi 9 janvier

Je découvre le campus et m'occupe de mon inscription à l'Université. Ça y est ! J'ai eu ma CatCard ! Attention : je suis officiellement un chat sauvage, qui est le symbole de l'Université ! J'ai eu les clés de mon bureau, dans le bâtiment Mines and Metallurgy.

Il fait froid le matin et il gèle la nuit. Mais à partir de 10 h, le temps est doux et les lunettes de soleil indispensables ! Il y a des cactus et des palmiers un peu partout.

Vue du campus. Le bâtiment Mines and Metallurgy.

Vendredi 11 janvier

J'ai eu mes premiers cours hier matin, dont un passionnant : nous allons devoir écrire un Research Proposal, comme si nous cherchions à faire financer un projet par la National Science Foundation !

Hier, le ciel était couvert et la température relativement fraîche (dans les 10°C). Aujourd'hui, le soleil est de retour ! J'ai pris le bus pour la première fois ; la maison est à 10 km du campus !

Voici une photo qui montre à quel point Tucson est proche des montagnes : la ville est située sur un plateau entouré de sommets parfois enneigés.

La rue Swan et les montagnes.

Samedi 12 janvier

Pauline m'a bien rejoint hier soir. Son trajet s'est bien passé. Nous sommes allés nous promener jusqu'à une rivière asséchée, non-loin de notre quartier. Nous y avons vu des étudiants promenant un mouton et une chèvre ! Serait-ce lié au parcours d'intégration de l'Université ?

Notre mascotte, Vodka, fait connaissance avec les cactus ! Et nous aussi (merci à nos amis qui nous ont offert ces LEGO® mariés !) ! La température est bien descendue : entre 10 et 15°C avec du vent frais...

Mouton et chèvre près de la rivière asséchée. Vodka sur un cactus. Vodka sur un cactus. Les mariés sont arrivés !

Mercredi 16 janvier

Les températures ont continué de descendre. Lundi, il y avait même du verglas dans certaines rues ! On m'a dit que cela était exceptionnel et ne s'était pas produit depuis plusieurs années... Les cactus ont l'air de souffrir du froid qui est probablement la cause de la chute de leurs branches.

Aujourd'hui, il fait à nouveau doux et nous avons pu déjeuner dehors ! J'ai à présent un bureau à l'Arizona Materials Lab, non-loin de la maison, où je travaillerai les jours où je n'ai pas cours. Petit moment de détente : nos donuts de dimanche !

Cactus atteint par le froid. Mmmmmmmmh ! Donuts !

Samedi 19 janvier

Hier soir, nous avons dîné chez des amis français, Juliette et Ludo qui sont arrivés il y a un an et demi, peu de temps après leur mariage (voir leur blog). Ils ont comme nous des visas F1 et F2, qui ne permettent pas de travailler. Nous avons passé une très bonne soirée pendant laquelle ils ont pu nous partager leur expérience de Tucson. Nous nous reverrons sans doute bientôt !

Aujourd'hui, Pauline et moi sommes partis en vélo visiter le centre-ville de Tucson, à environ une heure de la maison. Beaucoup de routes sont équipées de pistes cyclables (non protégées) et nous commençons à connaître les routes les moins fréquentées.

Nous avons visité la cathédrale Saint-Augustin, qui est magnifique, et pique-niqué dans son petit jardin dont l'herbe est verdoyante et... artificielle ! Nous avons ensuite vu la cour de justice, contruit en 1929 et acheté un passe à l'office de tourisme qui donne droit à 50 % de réduction sur une liste de musées et parcs que nous comptons explorer dans les semaines à venir ! Le centre-ville est relativement désert ; la seule activité notable est le chantier du tramway, qui bloque plusieurs rues y compris sur le campus.

Après cette après-midi chaude et ensoleillée, nous avons fini la promenade agréablement en dégustant des glaces chez Cold Stone, que nous avons connu grâce aux bons de réduction de l'Université !

La cathédrale Saint-Augustin de Tucson. Mosaïque dans le centre-ville. En référence à la chanson des Village People ! Miam !

Mercredi 23 janvier

Nous avons assisté, ces trois derniers soirs, à un cycle de conférences très intéressantes, en anglais, sur l'évangile selon Saint Luc. Elles ont eu lieu dans notre paroisse, que nous avons ainsi pu mieux découvrir.

Les conférences, données par un prêtre jésuite d'origine allemande habitant en Californie, étaient suivies d'un dîner préparé par des volontaires puis recommençaient en espagnol. On nous a expliqué que cela permettait aux communautés anglophone et hispanophone de se retrouver, ce qui nous étonne un peu puisque de fait, les deux communautés n'assistent pas à la même conférence !

Samedi 26 janvier

Après avoir invité Juliette et Ludo à dîner à la maison jeudi soir, nous devions visiter Sabino Canyon ce matin, mais nous avons annulé notre excursion pour cause de déluge ! Nous sommes finalement allés faire des courses tous ensemble dans un mall. C'est eux qui nous ont donné l'idée d'acheter une mangeoire à colibris. À Wallmart, il y en a une petite dizaine de modèles, de 3 $ à 30 $ !

Nous avons ensuite déjeuné ensemble chez Frogs, une boulangerie française qui fait également restaurant. Nous avons pu apprécier la qualité des quiches et pâtisseries, le tout en taille américaine !

De retour à la maison, nous avons rempli la mangeoire avec de l'eau sucrée et l'avons accrochée dans le jardin. Environ une demi-heure plus tard, nous avons déjà observé plusieurs colibris, qui arrivent autour de la mangeoire en vrombissant, aspirent le nectar en vol ou se perchent, et se chassent pour être seuls sur la mangeoire !

Vodka devant le restaurant Frogs. Quiche et croque-monsieur au restaurant Frogs. Pâtisseries au restaurant Frogs. Colibri dans le jardin !

Mercredi 30 janvier

Dimanche, nous nous sommes de nouveau promenés dans le centre-ville. Nous y avons vu une locomotive à vapeur exposée dans un musée qui jouxte la gare (déserte, desservie par 6 trains par semaine). Nous nous sommes ensuite promenés dans le quartier historique, autour de l'ancien presidio qui a été reconstruit. Il y a là toute une rue de très belles maisons. Nous avons vu passer plusieurs trains de marchandises et un groupe d'étudiants occupé à les photographier.

Mardi, Pauline et Juliette ont accompagné Christine Deymier à l'Alliance française de Tucson, pour son cours de conversation dans lequel une dizaine d'Américains apprennent et pratiquent notre langue. L'Alliance est située dans une maison qui possède un joli jardin japonais.

Vodka devant la locomotive à vapeur n°1673. Deux justiciers qui ont marqué la ville. Non, ce n'est pas notre maison ! Train de marchandises. Train de marchandises. Vodka traverse la rue !

Février 2013

Vendredi 1er février

Aujourd'hui, nous avions un anniversaire à fêter ! Nous avons découvert le buffet à volonté du restaurant chinois du coin ! Il y a beaucoup plus de choix que dans notre équivalent habituel en France, et le prix défie toute concurrence ! Nous y retournerons !

Autre bon plan près de chez nous : le cinéma est à 3,50 $ et seulement 1,5 $ pour les étudiants tous les mardis et tous les soirs après 21 h ! Nous avons pu regarder Skyfall, malheureusement sans sous-titres. Le film est excellent et impressionnant !

Nous avons fini la soirée avec des Donuts, après avoir constaté que même après minuit, il y a encore des clients attablés dans les boutiques de Donuts !

Donuts d'anniversaire !

Samedi 2 février

Juliette et Ludo nous ont emmenés marcher en montagne, dans le Saguaro National Park. Nous étions ravis de découvrir l'extérieur de la ville et de marcher parmi ces immenses cactus. Le parc est accessible librement et dispose de plusieurs centaines de kilomètres de sentiers. Nous avons pique-niqué et attrapé des coups de soleil...

Nous avons ensuite visité un des sites du Tucson Gem & Mineral Show. Cette exposition a lieu tout le mois de février en une vingtaine de lieux dans la ville. Contrairement à ce que son nom laisse imaginer, on n'y voit pas que des cristaux mais également de nombreux fossiles, des coquillages et toutes sortes d'objets sculptés dans la pierre (figurines, lampes, perles, etc.). Notre mascotte Vodka a failli se faire déchiqueter par la réplique d'un crâne de tyrannosaure !

Nous avons enfin admiré le panorama de la ville depuis la "A" Mountain, la montagne la plus proche du centre-ville, sur laquelle figure le gigantesque « A » de Arizona, depuis une victoire sportive, en 1916. Pour finir, nous avons testé les rafraîchissements super size chez Circle K ! On ne voit pas très bien sur la photo, mais chaque verre fait 1,3 litres !

Une forêt de Saguaro Les pierres... gemmes ! L'âge de glace ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Hum, lequel je choisis ? Slurp !

Dimanche 3 février

Comme le veut la coutume américaine, nous avons passé l'après-midi entre amis à regarder la finale du Super Bowl, quasiment une seconde fête nationale, ici. Nous avons d'ailleurs reçu plusieurs invitations (merci !!!). Nous avons donc pu suivre ce match de football américain sur un très grand écran, en dégustant les petits plats apportés par chacun. Nos amis qui s'y connaissaient bien mieux que nous nous ont expliqué les règles, qui sont assez complexes. Les publicités et le concert qui interrompent le jeu font partie du spectacle et nous avons passé une très bonne soirée !

La finale du Super Bowl... ... sur grand écran !

Samedi 9 février

Aujourd'hui, c'était la fête dans notre quartier : le Fort Lowell Day Celebration commémore la création du quartier, qui remonte à la fondation du Fort Lowell en 1873. Les familles des officiers y vivaient, d'où l'existence des maisons et d'une chapelle autour des ruines du fort. Pour cet événement, une messe a eu lieu dans la chapelle, reconstruite en 1932 et nous avons pu discuter avec le prêtre jésuite.

Ensuite, nous avons visité le quartier avec Juliette et Ludo et assister à différentes animations : cavaliers en tenue, visite du musée du Fort, orchestre de la cavalerie et visite du quartier et de certaines maisons. Nous étions un peu déçus du manque de monde et de succès de la journée : les efforts pour intéresser le public étaient réels, mais les résultats (et le public !) absents... Il est vrai qu'il faisait froid !

La cavalerie et ses chevaux. L'orchestre de la cavalerie.

Dimanche 10 février

Nous avons rejoint Juliette et Ludo à Sweet Tomatoes. Ce restaurant propose un très grand buffet de crudités, accessible une seule fois pendant laquelle on compose sa salade, puis tout le reste du restaurant (pizzas, soupes, pâtes, gâteaux, glaces) est à volonté ! Nous nous sommes régalés !

Le Toy Train Museum est un hangar d'association contenant plusieurs réseaux ferroviaires, de différentes échelles. Il n'est ouvert que deux dimanches par mois, mais l'entrée est gratuite. Nous y avons passé une partie de l'après-midi, impressionnés par le travail des bénévoles et par les circuits. Il n'y avait qu'un seul réseau à l'échelle HO et il était trop dense et pas vraiment fini, mais l'endroit est plaisant et le circuit à l'échelle O magnifique : les locomotives ont des bruiteurs et un générateur de fumée et on peut même voir des bâtiments locaux entourés de saguaros !

Pour finir la journée, nous sommes allés chez Juliette et Ludo pour faire des beignets et admirer leurs photos de San Francisco.

Déjeuner à Sweet Tomatoes. Le Toy Train Museum. Le Toy Train Museum. Nos beignets.

Mercredi 13 février

Lundi prochain, c'est le Presidents' Day, un jour férié ! Nous avons décidé de passer ce week-end prolongé au Nouveau-Mexique. Pauline a préparé le parcours d'un road trip passant par Las Cruces, Alamogordo et Socorro.

Ce soir, nous sommes allés rencontrer un loueur de voitures qui se trouve près de l'aéroport. Il est possible d'obtenir un devis en ligne, très avantageux (67 $ pour quatre jours !), mais pas de poser des questions ni de connaître le prix de l'assurance, le montant des taxes et le coût d'un chauffeur additionnel. Peu de lignes de bus se rendent à l'aéroport et une seule passe à une distance raisonnable de chez nous (30 min de marche, 15 min de vélo). Heureusement, il est possible de prendre le bus avec son vélo, en le déposant sur une plate-forme à l'avant du bus ; le risque étant que la plate-forme soit déjà prise par deux vélos et qu'il faille attendre le bus suivant ! Nous avons eu de la chance aujourd'hui !

Après discussion avec le vendeur, le prix de la location de la voiture pour quatre jours, tout compris est d'environ 350 $, bien plus que le devis en ligne ! En effet, le prix d'une assurance qui couvre aussi les autres (et pas seulement la voiture du loueur) en cas d'accident s'élève à 45 $ par jour, sans compter les taxes !

Nous sommes rentrés après la tombée de la nuit. Comme les rues ne sont pas éclairées, nous avons roulé sur le trottoir dans une obscurité presque complète ! Un danger spécifique aux États-Unis : les boîtes aux lettres, plantées en plein milieu du trottoir, sont invisibles la nuit ! Plus de peur que de mal !

Vendredi 15 février

Nous sommes partis pour Las Cruces dans l'après-midi. C'est la première fois que nous quittons Tucson et sortir de la ville nous fait prendre davantage conscience que nous sommes en Amérique : nous voyons ces paysages immenses, ces maisons isolées où l'on accède en pick-up, ces panneaux publicitaires surdimensionnés, ces énormes camions et nous franchissons enfin les montagnes qui entourent la ville.

Notre voiture de location, une Kia Rio toute neuve, a évidemment une boîte de vitesse automatique à laquelle nous nous habituons très vite. Nous croisons à plusieurs reprises des trains de marchandises, avec deux étages de conteneurs sur les wagons ! Nous passons par Texas Canyon et arrivons à Las Cruces juste avant la tombée de la nuit, ce qui nous laisse le temps d'une marche au crépuscule sur le campus de l'Université. Nous passons la nuit au motel Super 8, repéré sur Internet. Le confort équivaut à un Formule 1 en France, avec en plus une télévision et un petit-déjeuner !

Notre voiture à Texas Canyon. Welcome to New Mexico!

Samedi 16 février

Nous commençons nos visites par la vieille ville de Mesilla, dont le centre-ville est un village de petites maisons mexicaines en adobe entourant la basilique San Albino, malheureusement fermée.

Nous visitons ensuite la cathédrale du Cœur-Immaculé-de-Marie de Las Cruces avant un brunch chez Denny's et la découverte du musée du chemin de fer, abrité dans l'ancienne gare. Le musée est assez petit et contient quelques objets d'époque et deux circuits miniatures qui nous ont beaucoup plu.

Au sortir de Las Cruces se trouvent les Organ Mountains qui s'élèvent à plus de 2700 m. Nous nous arrêtons dans un parc appelé Aguirre Springs et nous laissons la voiture pour un sentier d'une heure qui nous mène à un beau panorama. Le temps est très ensoleillé mais le vent est frais.

Nous partons ensuite pour White Sands, un désert de dunes de sable blanc où nous admirons le coucher du Soleil. Le paysage est splendide et les dunes prennent la couleur du Soleil couchant. Nous sommes loin d'être seuls, mais le lieu est immense. Certains font de la randonnée, d'autres de la luge ! Une grande partie de la vallée sert aux tests de missiles du White Sands Missile Range et le site est donc parfois fermé, comme c'était le cas hier !

Nous dormons cette nuit au Motel 6 d'Alamogordo. Pas de petit-déjeuner proposé, seulement un café infect, mais la chambre dispose d'un réfrigérateur et d'un micro-ondes !

Vodka à Aguirre Springs. Pauline à Aguirre Springs. Pierre-Yves à Aguirre Springs. Vodka dans un col des Organ Mountains. Les dunes de White Sands. Nous à White Sands.

Dimanche 17 février

Nous nous sommes levés à 5 h 30 pour aller voir le lever de soleil sur White Sands. Nous sommes arrivés avant l'ouverture et nous étions les seuls jusqu'à environ 8 h, quand nous sommes repartis. La beauté des dunes au lever du soleil nous a surpris : elles brillent comme si elles étaient recouvertes de poussières de diamant ! Après la messe à Alamogordo, nous avons été très bien accueillis par les paroissiens, qui nous ont invités au brunch de la paroisse (café et donuts !) et nous ont parlé de tout ce qu'il y avait à voir en Arizona et au Nouveau-Mexique.

Nous avons ensuite visité le musée de l'espace, toujours à Alamogordo. Le musée est très intéressant et présente à la fois l'histoire et le futur de la conquête spatiale. Il comporte quelques animations pour les enfants mais également des maquettes et collections d'objets en rapport avec l'espace, comme par exemple des échantillons de nourriture pour les astronautes. C'est également là qu'est enterré le chimpanzé Ham, premier animal revenu vivant après avoir été envoyé dans l'espace.

Sur le trajet vers Socorro, nous nous sommes arrêtés sur le site de pétroglyphes de Three Rivers. À cet endroit, des milliers de gravures ont été réalisées sur les rochers d'une colline, entre l'an 1000 et 1400. Leur diversité est remarquable. En contrebas se trouve un « village », en fait trois trous et quelques pierres qui sont des reconstitutions de maisons précolombiennes. À Socorro, nous logeons dans un nouveau Motel 6, mais sans réfrigérateur ni micro-ondes cette fois. Nous avons pu nous approvisionner en eau chaude à la station service Circle K, qui fait aussi supérette et vend du café chaud et des boissons fraîches.

Encore une photo de White Sands ! Vodka au musée de l'espace ! Vodka découvre les pétroglyphes de Three Rivers ! Vodka, voici le portrait d'un de tes ancêtres !

Lundi 18 février

Après une bonne nuit passée à Socorro, nous avons repris la route vers les plaines de San Augustin où se trouve le Very Large Array, un ensemble de 27 antennes mobiles formant un immense radiotéléscope. Le projet est financé par la National Science Foundation, l'organisme pour qui j'apprends à rédiger des propositions de recherches. Le site est visitable : un bâtiment réservé au public abrite une salle de projection avec un film explicatif, quelques instruments et des posters instructifs. Il est ensuite possible de se promener au pied de l'antenne la plus proche. L'ensemble est très impressionnant et rappelle l'excellent film Contact que nous avions revu pour l'occasion. Le temps est beau mais le vent est glacial.

Nous poursuivons notre route pour rentrer à Tucson, et nous passons par des villages isolés, qui semblent comme coupés du monde, quelques bâtiments de part et d'autre de la route, certains abandonnés, avec presque autant d'églises (et de cultes !) que de maisons. Nous traversons des montagnes enneigées, avant la ville de Glenwood. À la frontière entre le Nouveau-Mexique et l'Arizona, les montagnes dépassent les 3000 m !

La route de la frontière jusqu'à Tucson nous semble longue, mais le magnifique coucher de soleil que nous avons pu observer a duré plus d'une heure ! Le voyage n'est pas fini, puisqu'il nous faut encore rentrer à la maison après avoir déposé la voiture près de l'aéroport... à 20 km de chez nous ! Nous faisons une partie non négligeable de la distance à pieds, pour rejoindre un arrêt où le bus ne passe que toutes les heures... Pas fâchés d'arriver !

Le Very Large Array, visible de loin. Non, ce n'est pas une coupe de glace ! Là, par contre, c'est de la glace ! Coucher de soleil près de Tucson.

Mercredi 20 février

Hier soir, nous avons profité des entrées à 1.5 $ (oui, oui, 1.14 € !) du cinéma du quartier pour voir le film Anna Karénine. La réalisation par Joe Wright est remarquable !

Aujourd'hui, il neige ! C'est relativement rare, et elle ne tient pas, mais cela nous permet de prendre quelques photos inhabituelles.

Notre palmier sous la neige ! Les montagnes enneigées jeudi.

Samedi 23 février

Nous sommes allés visiter la mission San Xavier del Bac, à une trentaine de kilomètres au Sud-Ouest de chez nous. Nous avons dû prendre successivement trois lignes de bus jusqu'à leur terminus, une véritable expédition ! La dernière partie du trajet se fait d'ailleurs dans un minibus qui semble circuler au milieu de nulle part !

Fondée en 1692, l'église actuelle date de 1783, ce qui en fait le plus ancien bâtiment « européen » encore debout en Arizona. Elle est magnifique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, d'une blancheur éclatante sur le bleu foncé du ciel. L'intérieur est décoré de fresques et de statues, qui ont nécessité une dizaine d'années de restauration, comme l'explique une vidéo du petit musée qui jouxte l'église.

Dimanche 24 février

Après un rapide déjeuner à Jack in the Box, nous avons longuement pédalé sous un vent glacial à décorner les bœufs pour finalement arriver au Reid Park Zoo. Il est relativement petit, mais néanmoins intéressant. Il possède plusieurs volières dans lesquelles il est possible de rentrer (parfois en se faisant attaquer !). Les animaux sont souvent à la hauteur des enfants, pour qui des animations (panneaux, jeux...) sont prévues.

Vodka devant la mission San Xavier del Bac. Vodka à Jack in the Box. Vodka au Reid Park Zoo. Vodka en danger au Reid Park Zoo.

Mars 2013

Samedi 2 mars

Un bon plan à Tucson : le Market on the move. Cette organisation vend les surplus de fruits et légumes dans différentes villes d'Arizona et en différents lieux de Tucson, chaque samedi. Chaque don de 10 $, donne droit à 27 kg (60 lbs) de légumes ! Nous avons ainsi rapporté (en vélo sur 9 km !) 18 kg de tomates et de courges (avec quelques épis de maïs et piments) que nous avons partagées avec Juliette et Ludo.

Les tomates et courges du Market on the move !

Dimanche 3 mars

Nous avons pique-niqué avec Juliette et Ludo à Sabino Canyon. La promenade se fait sur une route goudronnée dont il est possible de s'écarter grâce à des sentiers. La route longe une rivière, ce qui est très agréable lorsqu'il fait, comme aujourd'hui, plus de 25°C ! Certains saguaros ont plus d'une dizaine de branches, et donc plus d'une centaine d'années !

Vodka à Sabino Canyon. Vodka à Sabino Canyon.

Mardi 5 mars

La séance cinéma du jour : Les Misérables, adapté d'une comédie musicale. Pauline a beaucoup aimé. Pour ma part, trouvé que beaucoup de scènes étaient trop longues, mais la mise en scène et les chants sont remarquables.

Mercredi 6 mars

Grâce à HSBC, nous avons enfin un compte bancaire américain (activé la semaine dernière) et une carte de débit ! Ce n'est pas trop tôt, puisque nous avons commencé les démarches le... 31 octobre ! Je ne détaillerai pas ici tous les problèmes rencontrés, mais ce fut un vrai parcours du combattant pour obtenir ce compte. Il nous manque juste... le code de la carte bleue ! Heureusement, il est rarement demandé aux caisses : une signature suffit.
Mise à jour : nous avons finalement reçu le code PIN le 29 mars, soit 5 mois après avoir commencé les démarches !

Jeudi 7 mars

Notre mascotte Vodka a été rejointe par sa petite sœur Tekila, un cadeau de la maman de Pauline pour son anniversaire ! Merci !

Comparaison de taille entre Tekila et une canette de bière !

Vendredi 8 mars

Les billets d'avion pour San Francisco, achetés sur Opodo, ne nous ont pas été livrés ! Après plusieurs courriers électroniques et coups de téléphone dans le vide, nous avons été intégralement remboursés. Il est malheureusement trop tard pour en acheter d'autres. Nous avons donc décidé de partir en voiture pour San Francisco ! Avoir une voiture là-bas ne sert à rien et toutes les entreprises de location ne permettent pas de laisser la voiture à un autre emplacement que celui de départ. Nous partirons donc de l'aéroport de Phoenix pour laisser la voiture à celui de San Francisco. Pour le retour, il est possible de laisser la voiture à l'aéroport de Tucson.

Samedi 9 mars

Nous sommes partis pour Phoenix ce matin avec Juliette et Ludo. Phoenix dispose d'un Ikea, semblable à ceux qui se trouvent en France, où nous nous sommes arrêtés avant de déjeuner au In-N-Out. Contrairement à d'autres chaines de restauration, leurs frites sont faites sur place à partir de pommes de terre fraîches. Nous nous sommes promenés sur le campus de l'Université d'État de l'Arizona, plus vert et plus agréable que celui de Tucson, puis sur des collines percées d'où nous avions une très belle vue de la ville et des environs.

La messe à la basilique Sainte-Marie était magnifique, avec de très beaux chants et un organiste italien venu pour un concert. Nous avons passé la nuit au motel EZ8, très bruyant à cause de la proximité de l'aéroport et rempli de camionneurs !

Quelques kilos en plus ! Vodka fait son trou à Phoenix !

Dimanche 10 mars

Après 2 km de marche nocturne jusqu'à l'aéroport de Phoenix, nous avons loué une voiture et sommes partis à 6 h 30 pour plus de 14 h de conduite jusqu'à l'aéroport de San Francisco, en passant par Los Angeles et la côte californienne. Nous avons vu l'Océan Pacifique et de superbes paysages. Nous nous sommes très peu arrêtés en route, car nous devions impérativement rendre la voiture le soir même.

Nous sommes finalement arrivés à destination. L'aéroport est assez loin du centre-ville où se trouve notre hôtel ; les deux sont reliés par le BART, le train de l'agglomération, que nous avons emprunté.

Vodka et Tekila à la frontière californienne. Montagne enneigée en Californie. Tekila à Pollo Loco. La côte californienne.

Lundi 11 mars

Notre hôtel de hippies est confortable ! Il est situé en plein centre-ville, à côte de Chinatown, et fonctionne un peu comme Taos, le logement étudiant qui m'hébergeait à Austin en 2008. Il y a beaucoup de jeunes, des repas gratuits dans une grande salle, de la musique, une bonne ambiance, etc. Nous avons passé notre première nuit dans deux dortoirs séparés, puis avons pu obtenir une chambre à nous pour le reste de la semaine.

Nous avons marché environ 9 h d'affilée dans la ville ! Elle est magnifique ! Nous avons parcouru ses rues en pente, admiré ses tramway et cable-cars, visité ses églises (dont Saint-Boniface qui accueille les SDF), aperçu le Golden Gate Bridge dans la brume et découvert Chinatown ! Amazing! Nous sommes même passés devant la fameuse maison bleue dont parle Maxime le Forestier dans sa chanson San Francisco.

La ville dégage une impression de bien-être et semble animée d'une intense activité qui nous réjouit et nous donne envie de la découvrir de fond en comble.

Tekila et les tortues de l'hôtel. La salle à manger de l'hôtel. Vodka et Tekila à San Francisco. Les rues en pente raide. C'est une maison bleue... Visite de Chinatown.

Mardi 12 mars

Encore une journée complète de marche dans San Francisco : nous nous sommes promenés sur les piers, très touristiques, où nous avons dégusté une soupe servie dans un bol en pain. Une colonie de lions de mer s'est installée près du Pier 39. Le Musée maritime accueille et restaure de très beaux bateaux.

Nous avons enfin visité la Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, à l'architecture très moderne et intéressante.

Colonie de lions de mer. Miroir déformant dans le musée mécanique. Soupe servie dans un pain. Vodka se fait dévorer par un requin blanc !

Mercredi 13 mars

Nous avons passé toute la journée dans le Golden Gate Park. Nous n'y avons pas vu le Golden Gate Bridge, mais avons bénéficié d'une visite guidée du Jardin japonais, magnifique et très fleuri.

Toujours dans le même parc, la California Academy of Sciences est un musée des sciences très intéressant où nous avons admiré de nombreux et beaux aquariums, été dans un simulateur de séisme (impressionnant !) et avons même pu caresser un python et visionner deux films dans le planetarium ! Le tout est à la fois très accessible aux enfants et intéressant d'un point de vue scientifique. Nous y avons passé cinq heures !

Nous avons également pu entrer dans la cathédrale orthodoxe. L'intérieur est couvert d'icônes et de fresques somptueuses, mais il est malheureusement interdit d'y prendre des photos...

La pagode du Japanese Tea Garden. Pendule de Foucault dans la California Academy of Sciences.

Jeudi 14 mars

Grâce à une association de guides bénévoles, nous avons pu visiter l'hôtel de ville, néoclassique, qui comporte le cinquième plus grand dôme du monde.

Nous avons ensuite découvert la baie de San Francisco sur un bateau qui nous a conduit jusque sous le Golden Gate Bridge et autour d'Alcatraz. L'équipage était aux petits soins pour nous : on nous a pris en photos plusieurs fois et même offert une bière ! Nous avons préféré ce petit bateau aux flottes de bateaux plus gros (et plus chers !), omniprésents dans le quartier des embarcadères.

Nous avons fini la journée par une promenade du côté Est de la baie, à Oakland et Berkeley. Oakland dispose d'une cathédrale très moderne, qui nous a beaucoup plus, et d'une Chinatown, moins animée que celle de San Francisco.

Sortie du port de plaisance de San Francisco. Nous devant le Golden Gate Bridge. Vodka découvre Alcatraz. Dégustation de Ramen et de beignets de crevettes à Berkeley.

Vendredi 15 mars

Nous avons pris le Caltrain pour découvrir le Sud de l'agglomération de San Francisco. Nous avons d'abord visité le campus de l'Université Stanfort, magnifique, très agréable, avec de beaux bâtiments dont le musée Cantor, gratuit, qui présente de nombreux tableaux, notamment français, ainsi que plusieurs centaines d'œuvres de Rodin !

Nous avons ensuite visité San José et sa cathédrale-basilique Saint-Joseph, jésuite, tout en arrondis.

Finalement, nous avons essayé de voir le coucher de soleil à Twin Peaks, le sommet de San Francisco, mais nous avons été surpris par le brouillard, qui a caché la majorité de la ville et l'Océan Pacifique ! Retour nocturne en tramway.

Vodka devant le Caltrain. San Francisco dans le brouillard.

Samedi 16 mars

La voiture de location avec laquelle nous sommes rentrés à Tucson était une Ford Cmax hybride. Nous sommes plutôt déçus des performances, car l'ordinateur de bord nous indiquait qu'elle parcourait 36,3 miles par gallon, soit une consommation de 6,48 L pour 100 km... Elle était heureusement confortable et nous avons roulé pendant 14 h et 30 minutes ! Nous sommes rentrés de l'aéroport en taxi vers 22 h 30.

La frontière d'Arizona. Notre Ford Cmax de location.

Dimanche 17 mars

Journée tranquille pour nous reposer après ce voyage : grasse matinée, entretien du jardin et début du traitement des 1200 photos que j'ai prises !

Le temps à Tucson est magnifique : ciel bleu ; environ 25°C avec un fort vent doux.

Mardi 19 mars

Le film de la semaine : Lincoln de Steven Spielberg. Très intéressant et bien joué ; ça donne envie d'en apprendre plus sur l'histoire américaine.

Dimanche 24 mars

Nous nous sommes promenés hier dans le centre-ville et nous sommes rendus au musée de la gare où nous avons beaucoup appris sur l'histoire du chemin de fer aux États-Unis ainsi que sur ses récentes évolutions et enjeux actuels. Nous avons ensuite visité le presidio, ou plutôt une reconstitution de celui-ci, sur une partie de son emplacement historique.

Aujourd'hui, l'association des graduate students de l'Université organisait une réception pour les familles. On nous a offert le pique-nique et nous avons joué à différents jeux de société avec d'autres étudiants, internationaux pour la plupart. Il fait une température plus qu'estivale, mais la piscine de notre lotissement est malheureusement toujours fermée et en travaux... Nous avons vu notre première fleur de cactus ! Il devrait y en avoir partout d'ici un mois !

Vodka au Presidio. Vodka et Tekila sur un cactus en fleurs.

Mercredi 27 mars

Hier, nous avons vu Le Hobbit : Un voyage inattendu au cinéma. Notre cinéma de quartier n'est pas vraiment adapté pour de tels films : l'image était floue et le son peu audible... Ça a gâché le film...

Ce soir, l'association des graduate students a organisé une visite du planétarium du campus. Le bâtiment propose des expositions intéressantes sur le domaine spatial ainsi que de magnifiques collections de cristaux et de gemmes, sur deux étages ! Nous avons ensuite assisté à une projection de la voûte céleste par ce qu'on nous a dit être le dernier projecteur stellaire analogique encore en activité, fabriqué par Minolta. Tous les autres planétariums sont passés au numérique. Un intervenant nous a décrit les constellations et a répondu à nos questions. La soirée s'est finie sur des animations dessinées par des rayons lasers sur la voûte de projection : les formes multicolores s'enchaînaient sur une musique des Pink Floyd !

Tekila au planétarium. Tekila au planétarium.

Dimanche 31 mars

Hier, le département de science et ingénierie des matériaux où je travaille a organisé un barbecue à Arizona Materials Lab, près de chez nous. L'ambiance était bonne et nous avons visité les bâtiments et admiré les différents équipements disponibles, avant de jouer à la pétanque entre étudiants et professeurs de différentes nationalités. Le temps était assez ouvert, ce qui nous a protégé des coups de soleil !

La veillée pascale de la paroisse a duré trois heures ! La messe était bilingue, en anglais et en espagnol, avec le baptême, la première communion et la confirmation de 12 jeunes.

Ce dimanche, nous nous sommes retrouvés entre Français, avec les Deymier ainsi que Juliette et Ludo et d'autres couples pour un pique-nique dans un parc à Oro Valley, tout près de Tucson. Le soleil était très fort et les rares arbres nous procuraient peu d'ombre. Il y avait quelques enfants en bas-âge, qui ont cherché les œufs de Pâques.

Le barbecue à l'AML. Tekila et les cookies de Pauline. Pique-nique entre Français.

Avril 2013

Samedi 6 avril

Nous sommes partis ce matin pour Bisbee, une ville minière près de la frontière mexicaine. Nous y avons vu le Lavender Pit, une grande mine à ciel ouvert, avant de visiter la mine de cuivre Queen : un petit train nous a emmenés dans différents tunnels où un guide nous a présenté les techniques d'extraction du minerai. Son accent était terrible... nous n'avons pas compris grand chose ! Nous nous sommes ensuite promenés dans la ville, avons visité le musée de la mine, très intéressant, avec beaucoup d'objets d'époque et de références historiques, comme la déportation des mineurs grévistes. L'ancien centre-ville, avec la rue Erie, ressemble à un décor de cinéma : les façades, voitures et pompes à essence remontent aux années 1960 !

Nous nous sommes arrêtés près de la San Pedro River où des membres du Southeastern Arizona Bird Observatory capturaient des colibris pour les mesurer, les peser (3 à 3,4 grammes !) et les baguer. Il y avait beaucoup d'oiseaux différents, dont des pics, et de nombreux visiteurs qui venaient observer le travail des scientifiques.

Nous avons passé la nuit dans un motel à Sierra Vista.

Vodka à Lavender Pit. Nous à l'entrée de la mine. La rue Erie à Bisbee. Vodka à Sierra Vista.

Dimanche 7 avril

Nous avons passé la journée à Tombstone, une ville historique très touristique. Tout est fait pour donner l'impression de revivre le Far West des années 1880 ! Les bâtiments sont pour certains d'époque, les commerçants s'habillent en cow-boys et rejouent la fusillade d'OK Corral qui y a eu lieu en 1881. Nous avons assisté au spectacle, visité l'ancienne cour de justice et les locaux du journal l'Épitaphe, qui existait déjà à l'époque des faits.

Nous avons déjeuné dans un restaurant très animé, avec un chanteur, beaucoup d'humour et des écrans qui passaient les films tournés dans la ville.

Pour la visite, c'est mort ! Vodka et Tekila à Tombstone. Nous à Tombstone. Petite partie de rodéo. Vodka dans un saloon mal famé ! Un vitrail en mon honneur !

Mardi 9 avril

Le film de la semaine : L'odyssée de Pi. Une vraie merveille ! Les images sont magnifiques et le film fait rêver du début à la fin ! Que du bonheur !

Samedi 13 avril

Nous avons pique-niqué aux jardins botaniques de Tucson. L'entrée n'est pas donnée, mais elle donne l'accès à 16 jardins et une serre tropicale contenant des dizaines de papillons ! Les jardins possèdent un train miniature extérieur et une riche collection de cactus dont certains commencent en ce moment à fleurir ! On y trouve aussi un très beau parterre d'iris de différentes variétés et des explications sur la géobotanique, c'est-à-dire l'observation des plantes qui indiquent les minerais présents dans le sol.

Nous avons ensuite aidé l'Alliance française qui organisait une projection du film 8 fois debout du réalisateur bayonnais Xabi Molia. Le cinéclub de l'Alliance, depuis le mois dernier, passe des films en français, sous-titrés en anglais, aux Américains désireux d'apprendre notre langue. Le film est plutôt triste, assez réaliste et a donné lieu à des discussions après la projection.

Tiens ! Des yucas en métal ! Vodka et Tekila au milieu des iris.

Dimanche 14 avril

Nous avons passé une journée tanquille et avons pu nous baigner pour la première fois dans la piscine du lotissement ! C'était très agréable ! Le Soleil brille !

Nous avons commencé à cuisiner les légumes que Pauline et Juliette ont achetés au Market on the move.

Jeu : où est Tekila ? Ici, tout baigne !

Mardi 16 avril

Le film de la semaine : Jack le chasseur de géants. Le film est bien réalisé et divertissant.

Dimanche 21 avril

Nous avons passé un week-end assez tranquille. Hier, nous sommes allés aider à la préparation du repas et au service du dîner qu'organisait l'Alliance française. Nous avons ainsi mangé un délicieux repas français (jardinière de légumes, saumon ou rôti de porc, bavarois aux fraises) et échangé avec des gens très intéressants et cultivés, américains pour la plupart.

Aujourd'hui, piscine et entretien du jardin !

Vendredi 26 avril

J'ai présenté hier mon étude d'un article scientifique pour le cours de cinétique et soutenu aujourd'hui mon travail pour le cours de Proposal Preparation. Tout s'est bien passé. Je suis à présent en vacances pour une dizaine de jours avec ma famille qui arrive demain ! Nous partirons dans un road trip qui nous conduira au Grand Canyon, à Los Angeles et à San Diego !

Dimanche 28 avril

Mes parents ainsi que mes sœurs et Marion sont bien arrivés hier après un long vol et une escale à Salt Lake City. Nous avons loué un monospace pour notre road trip.

Aujourd'hui, nous avons visité tous ensemble le Sonora Desert Museum, un parc situé à l'Ouest de Tucson, qui présente abondamment la faune et la flore du désert du Sonora. Nous avons trouvé la visite passionnante et y avons passé près de 6 heures ! Le musée comprend deux volières, dont une où l'on peut approcher les colibris, de vastes enclos contenant des félins locaux (ocelot, puma, lynx, malheureusement inactifs et invisibles par cette forte chaleur), un grand nombre de magnifiques cactus en fleurs et une grotte artificielle. Des bâtiments abritent des aquariums présentant les poissons des rivières vivant dans le Sonora ainsi que les poissons de mer du golfe de Californie. Des vivariums permettent d'observer les reptiles (lézards, serpents à sonnettes) et arachnides (scorpions, tarentules !) du coin. À recommander.

Nous avons ensuite profité de la piscine (eau à 30°C, air à 35°C !) avant de participer à la messe de la communauté maronite de Tucson.

Visite du Sonora Desert Museum. Vodka essaye des oreilles de chauve-souris !

Lundi 29 avril

Après deux heures de voiture, nous avons visité Phoenix et son centre-ville : la basilique Sainte-Marie, un quartier où subsistent quelques belles et vieilles maisons accompagnées de lauriers blancs et roses, l'hôtel de ville et ses environs, la magnifique cathédrale Saints-Simon-et-Jude et la cathédrale catholique byzantine Saint-Stephen où nous avons été très bien accueillis.

Nous sommes passés par Scottsdale où nous avons vu le canal du Central Arizona Project, qui apporte l'eau du Colorado à Phoenix et Tucson.

Il fait extrêmement chaud (le thermomètre de la voiture a indiqué 100°F, soit 38,5°C !) mais nous avons pu profiter de la piscine et du spa de notre hôtel avant d'aller déguster des pizzas !

Notre hôtel et sa piscine. Hum ! Tout pour moi ?

Mardi 30 avril

Après un délicieux petit-déjeuner à l'hôtel, Maylis et moi avons visité la maison de l'architecte Frank Lloyd Wright à Scottsdale. La visite (26 $), est intéressante et présente cette maison que Wright a conçue et faite construire pour y passer les mois d'hiver et accueillir ses invités. Elle sert aujourd'hui d'école pour environ 35 élèves-architectes.

Nous avons ensuite fait route vers le site de Montezuma Castle, un village précolombien du onzième siècle situé sur une falaise. On ne peut malheureusement plus y monter depuis des décennies, mais le musée explique très bien les us et coutumes supposés des habitants, qui ont disparu vers 1425.

Notre étape suivante fut Sedona, une ville entourée d'impressionnantes montagnes rouges. Nous avons visité la chapelle Sainte-Croix avant de nous baigner plus ou moins complètement dans les eaux glacées du Canyon Oak Creek.

Nous dormons à Flagstaff. Notre hôtel est situé sur la mythique Route 66, mais malheureusement aussi tout près d'une voie ferrée !

Vodka et les montagnes d'Arizona. Tekila prête à voyager en camion ! Visite de Montezuma Castle. Tekila et Vodka à Montezuma Castle. Vodka à Red Rocks. Baignade au Canyon Oak Creek. Notre voiture de location au motel, devant un train de marchandises ! Tekila dîne dans un restaurant country !

Mai 2013

Mercredi 1er mai

La visite du Grand Canyon nous a pris toute la journée. La plupart du temps, nous avons marché sur le sentier pour admirer la vue, impressionnante, du canyon. Nous avons vu différents oiseaux et écureuils et beaucoup de touristes français ! Il ne fait pas très chaud (25°C), mais le Soleil tape fort !

Le parc met à disposition des bus gratuits et fréquents qui relient les différents points de vue. À Desert view, une tour d'observation a été construite et permet d'observer le paysage à 360°C.

Nous dormons à Page, au bord de la réserve Navajo. C'est un territoire situé en Arizona, mais qui utilise un fuseau horaire différent. Nous avons roulé deux heures sur un immense plateau balayé par les vents, avec très peu de végétation et des nuages de poussières qui érodent des collines rouges.

Au Grand Canyon. Au Grand Canyon. Vodka au Grand Canyon. Sur le sentier pour admirer la vue.

Jeudi 2 mai

Nous nous sommes levés tôt pour visiter Antelope Canyon. Le canyon est situé en territoire Navajo et quasiment invisible depuis le sol. L'accueil fait par les Navajo n'est pas très professionnel (peu d'informations, paiement en liquide, pas de reçu...) mais notre guide était très sympathique. Le canyon, très étroit (parfois à peine un mètre) et relativement haut (jusqu'à 30 m), est somptueux : l'eau a sculpté le grès qui forme comme des draperies dont la couleur varie du rose au jaune en passant par différents tons oranges. La visite a duré 45 min mais est passée très rapidement tellement nous étions absorbés par cette merveille.

Notre pique-nique s'est déroulé sur les bords du lac Powell, formé à la frontière de l'Arizona et de l'Utah par le barrage de Glenn. Nous nous sommes reposés au soleil sur la plage et certaines ont profité de l'eau, pourtant très froide ! Des foulques et des chevaliers vivent le long des berges et des canards sont venus quémander les restes du pique-nique.

Nous avons fini la journée à Horseshoe Bend, un autre canyon où le lit Colorado suit un parcours en forme de fer à cheval. La visite se fait en haut d'une falaise abrupte et le décor est magnifique. Petit buffet chinois pour changer de la nourriture américaine !

Visite d'Antelope Canyon. Vodka et Tekila à Antelope Canyon. Vodka au lac Powell. Vodka et Tekila au lac Powell. Vodka n'intéresse pas les canards ! Visite d'Horseshoe Bend.

Vendredi 3 mai

Une fois la frontière de l'Utah franchie, nous avons visité le parc national de Zion, une zone montagneuses où la rivière Virgin serpente entre les falaises rouges et abruptes. Comme au Grand Canyon, les déplacements se font avec les bus du parc. Nous avons suivi un sentier qui nous a mené sous une cascade et avons pique-niqué au bord de la rivière, entourés d'écureuils.

Nous avons poursuivi notre chemin vers Las Vegas où nous nous sommes promenés de nuit dans le centre-ville. Les hôtels, fontaines et illuminations sont très impressionnants ! Par contre, les gens ne sont pas aimables. Notre voiture, garée sur le parking d'un MacDonalds, a été embarquée par la fourrière ! Il nous a fallu payer 300 $ pour la récupérer !

Tekila et Vodka au parc national de Zion. À côté de la voiture de location au parc national de Zion Tekila à Las Vegas, dans le quartier vénitien. Perdus dans Las Vegas ?

Samedi 4 mai

Nous avons traversé le désert des Mojaves pour gagner Los Angeles. L'agglomération de 18 millions d'habitants (la moitié de la population californienne) est immense ! Nous avons pique-niqué sur le campus de Caltech, une des plus prestigieuses universités américaine. Le campus, plutôt petit, est très agréable et fleuri.

La cathédrale Notre-Dame-des-Anges est très moderne mais magnifique, avec des tapisseries dans la nef et une crypte. Elle est située près du Pueblo, une place avec des bâtiments de style mexicain dont une église. On se croirait vraiment au Mexique, d'autant plus que le quartier se préparait à fêter le Cinco de Mayo !

Enfin, nous avons profité du bord de mer de Santa Monica pour nous promener sur la plage près du pier, nous baigner les pieds dans l'Océan Pacifique, et admirer les maisons locales, avec de petits jardins bien entretenus et verdoyants. Le quartier « Venise » est un quadrillage de canaux bordés de maisons et de voies piétonnes, très agréable au coucher du Soleil.

Pique-nique à Caltech ! Vodka sur la plage de Los Angeles. Vodka dans le quartier vénitien de Santa Monica.

Dimanche 5 mai

Sur la route de Los Angeles à San Diego, nous nous sommes arrêtés à San Juan Capistrano où fut fondée une mission en 1775. La messe à la basilique était magnifique, avec un très beau chœur qui chantait avec un style grégorien. Nous avons pique-niqué dans le village, où toute une zone est aménagée pour les touristes : restaurants, musée et parc d'animaux pour les enfants.

À San Diego, le temps est pluvieux. Nous avons marché sur la plage et le long d'une lagune et avons vu des aigrettes et de nombreux pélicans, qui volent en « V », commes les oies. La vieille-ville est occupée par les stands de la fête du Cinco de Mayo : musique, nourriture américaine et mexicaine et de nombreux étals de souvenirs pour les touristes. Après un passage rapide au Presidio, nous avons visité la mission San Diego de Alcalá, la plus ancienne de Californie, fondée en 1769.

Vodka sur la plage de San Diego. Promenade sur la plage à San Diego. Restaurant américain à San Diego.

Lundi 6 mai

Toujours de la pluie à San Diego... Maylis a visité le Salk Institute, un institut de recherche en biologie construit par l'architecte Louis Kahn dans les années 1960. La plupart des murs laisse apparaître le béton brut, et le style architectural s'appelle d'ailleurs le brutalisme ! Les bâtiments nous ont néanmoins paru lumineux et bien agencés.

Nous avons ensuite visité tous ensemble le parc Balboa et sa serre aux magnifiques orchidées avant de nous promener dans le centre-ville où les tours ultramodernes côtoient les immeubles du 19è siècle. Sur la baie, le musée maritime abrite deux très beaux trois-mâts ainsi que deux sous-marins, dont un soviétique ; non-loin de là se trouve un porte-avions.

Nous avons fini la journée par une promenade sur l'île de Coronado, reliée à la ville par un long pont. Là, les maisons de luxe sont dans un quartier fleuri et où alternent allées piétonnes et bassins, avec même des flamants roses !

Cherchez Vodka parmi les orchidées ! Restaurant mexicain à San Diego.

Mardi 7 mai

C'est le jour du retour ! Nous passons par le parc de Cuyamaca où il pleut à verse puis par le site d'Imperial Sand Dunes qui a servi au tournage de Star Wars. On se croirait sur Tatooine ou, pour rester plus terre à terre, au Sahara ! Le vent souffle très fort et le sable s'insinue partout (vêtements, cheveux, voiture, appareils photos !).

Le retour à Tucson s'est bien passé ! Repos pour tout le monde !

Vodka et Tekila sont parties sur Tatooine ! Aux Imperial Sand Dunes, ça décoiffe !

Jeudi 9 mai

Pierre-Yves a repris le travail hier, pendant que les autres ont visité la mission San Xavier et le centre-ville.

Aujourd'hui, promenade à Sabino Canyon, dans les petits chemins, cette fois.

Samedi 11 mai

La famille est repartie vendredi et bien arrivée aujourd'hui. De notre côté, nous avons participé au cinéclub de l'Alliance française, qui projetait le film L'apprenti. Pas passionnant, mais la liste des films projetables légalement est exaspérément ennuyeuse. Pauline essaye de trouver les moins pires pour les proposer à la projection. Après le film, notre ami syrien Chadi nous a fait découvrir le restaurant méditerranéen Zayna où nous avons dégusté des spécialités syriennes. C'était délicieux ! Malheureusement, je n'avais pas mon appareil photo...

Mercredi 15 mai

Il commence à faire vraiment chaud. Nous nous sommes baignés dans la piscine à 22 h pour nous rafraîchir !

Vendredi 17 mai

Petite sortie au Starbucks avant de souffler mes bougies !

Tekila et Vodka au Starbucks. Miam !

Dimanche 19 mai

Pauline a commencé cette semaine à travailler bénévolement pour la Société Saint-Vincent-de-Paul, à la paroisse. Les volontaires distribuent de la nourriture aux personnes dans le besoin qui résident sur le territoire de la paroisse. L'activité est très bien organisée et dynamique. Les personnes sont accueillies et renseignées. Si elles n'habitent pas dans la zone dont s'occupe la Société, elles sont redirigées vers l'association concernées, mais ne repartent pas les mains vides ! Les bénévoles donnent à chacun selon les besoins de sa famille et en s'adaptant à sa situation (les SDF, notamment, reçoivent des aliments qui se conservent mieux et dont les emballages ne nécessitent pas d'ouvre-boîte). Il y a aussi des solutions pour ceux qui ont besoin de vêtements et de médicaments.

Hier, nous avons passé l'après-midi dans la piscine avec Juliette et Ludo pour profiter de l'eau à 30°C !

Aujourd'hui, nous avons déjeuné avec une vingtaine de voisins autour de la piscine. L'ambiance était sympathique et nous avons pu discuter avec eux, retraités pour la plupart.

En peignoirs au bord de la piscine !

Jeudi 23 mai

Chadi nous a emmenés dans deux magasins qui vendent des produits variés (nourriture, vêtements, décoration) en promotion, sans doute issus de destockages. Aujourd'hui, la température a dépassé les 40°C ! Les vacances sont là et le campus de l'Université est quasi-désert !

Dimanche 26 mai

Après la messe, la paroisse organisait un déjeuner mexicain destiné à financer un événement. Nous avons pu discuter avec les paroissiens, notamment du Memorial Day, qui est un jour férié, demain, commémorant tous les morts des guerres auxquelles ont participé les États-Unis.

Mardi 28 mai

Le travail de Pierre-Yves continue, ainsi que les engagements de Pauline à l'Alliance français et Société Saint-Vincent-de-Paul. Ce soir, nous avons vu Le monde fantastique d'Oz au cinéma. C'est très bien réalisé et très fidèle au film de 1939, que nous avions vu récemment et dont il constitue une préquelle.

Notre cinéma propose maintenant la 3D ! Il y a donc un surcoût de... 0,5 $ pour les films concernés. La place revient donc à 2 $ (1,53 €) la place le mardi et 3,75 $ (2,87 €) la place les autres jours, pour les films en 3D ! La dernière fois que nous avons vu un film en 3D, à Douai, nous avions payé 10,25 € la place !

Juin 2013

Samedi 1er juin

Ce matin, nous avons rencontré Marco, un jeune homme de la paroisse qui parle un peu français et qui a étudié un an en Italie. Nous avons longuement discuté dans un café français qui a récemment ouvert près de chez nous. Nous nous reverrons très certainement.

Ce soir, petit restaurant : Outback Steakhouse. Nous avons très bien mangé. Le restaurant a des décors australiens et sert de nombreux plats, principalement à base de bœuf mais aussi de poulets ou de crevettes.

Tekila fait la tournée des bars ! Tekila à Outback Steakhouse.

Dimanche 2 juin

Nous avons invité notre ami Chadi à déjeuner, ce qui nous a permis de parler de la situation de la Syrie et de la France où il a vécu 10 ans.

Ce soir, nous avons dîné avec lui chez Ralph, un médecin rencontré à l'Alliance française. Le repas était succulent : cuisses de grenouille (!), bœuf bourguignon et crème brûlée, le tout maison, avec quelques meringues faites par Pauline. Tout le monde a passé une très bonne soirée.

La température grimpe : 40°C dehors et 30°C dedans ! Il devient très difficile de dormir sans climatisation !

¡Ay, que calor!

Dimanche 9 juin

Hier, nous sommes allés au vide-grenier de la paroisse, tenu par les bénévoles de la Société Saint-Vincent-de-Paul. Beaucoup de vieilles choses ! Pauline a trouvé un livre de broderie.

Dimanche, après la messe, nous avons été invités au restaurant The hungry fox par le club des Little Old Ladies ! Nous y avons pris un brunch et avons beaucoup discuté. Le restaurant, familial, est original, avec des cadres et bibelots partout et semble toujours bondé !

Cet après-midi, nous avons visité le musée des miniatures, qui présente 275 maison miniatures, certaines extrêmement réalistes, avec une quantité impressionnante de détails ! Certaines sont des maisons de poupées du 19è siècle pour jeunes filles fortunées, mais d'autres, contemporaines, sont de véritables œuvres d'art, réalisées scientifiquement pour reproduire tous les détails avec les mêmes matériaux que dans la vie courante. Nous avons beaucoup apprécié cette visite !

Enfin une maison à ma taille ! Petit coin d'Extrême-Orient.

Mardi 11 juin

Nous avons vu Les Croods au cinéma. Les décors sont magnifiques et rappellent ceux d'Avatar et l'action est hilarante à plusieurs moments ! Par contre, les animaux ne sont pas très réalistes...

Dimanche 16 juin

Nous avons passé la soirée de vendredi avec des collègues du laboratoire dans un restaurant du centre-ville qui propose de la bonne cuisine mexicaine et avons discuté tous ensemble jusqu'à minuit !

Samedi, Pauline a participé à la réunion de préparation de la Bible school qu'elle va aider à animer toute la semaine prochaine. Il s'agit de jeux et d'ateliers proposés par la paroisse pour faire découvrir la foi à environ 80 enfants de 6 à 15 ans.

Aujourd'hui, nous avons déjeuné et passé l'après-midi chez Arthur, un ami rencontré à l'Alliance française. Il nous a invité à découvrir son ranch, près de Bisbee, au Sud-Est de Tucson. Il faut deux heures pour y aller et un collègue a eu la gentillesse de nous prêter sa voiture ! Nous avons longuement discuté avec Arthur et sa femme, autour d'un excellent repas mexicain puis Pauline a présenté les photos de son voyage en Inde. Nous avons bien sûr visité le ranch, où Arthur a même un avion et une piste d'atterrissage, et rencontré le cow-boy qui prend soin du troupeau !

Vodka au restaurant La Cocina. Essais de vigne dans le ranch.
L'avion du ranch. Sur le trajet du retour.

Dimanche 23 juin

Hier, la paroisse a organisé une soirée casino ! Notre amie Mary nous y a invités et nous avons pu apprendre le Blackjack et y jouer avec une partie de la soirée. Les gains étaient constitués de tickets permettant de participer à un tirage au sort, grâce auquel nous avons gagné une très belle calligraphie du Notre Père et un bon prépayé pour un coffee shop !

Dimanche, après-midi discussion et piscine avec Juliette et Ludo !

Vodka joue au Blackjack ! Ahhh ! Il y a une fourmi dans la piscine !

Mercredi 26 juin

Hier, nous sommes allés voir le film Renoir au cinéma. Les images sont magnifiques et le film raconte une tranche de vie du peintre, de son fils Pierre qui sera réalisateur et d'Andrée Heuschling. Par contre, nous avons trouvé les dialogues trop contemporains pour être crédibles...

Ce soir, nous avons invité à dîner Marco et Marcia, des amis de la paroisse, qui ont la double nationalité américaine et mexicaine et ont vécu en Europe. Nous avons longuement discuté, en respectant les horaires américains : rendez-vous à 6 h et dîner à 7 h fini à 9 h ! En France, nous aurions probablement discuté jusqu'à minuit !

Juillet 2013

Lundi 1er juillet

Samedi, notre amie Mary nous a conduits au Mount Lemmon, une montagne de presque 3000 m située à une cinquantaine de kilomètres au Nord de Tucson. Il y fait bien plus frais que chez nous : environ 25°C contre 40 à 45°C ! C'est donc un lieu apprécié et très fréquenté en été : les restaurants étaient pleins et un concert est organisé tous les week-ends. Nous avons pu y goûter du fudge, déjeuner dans un très bon restaurant d'inspiration allemande, emprunter le télésiège pour visiter le sommet et nous promener au bord du lac où de nombreux amateurs pêchent les truites qui y sont élevées. Il y a également plusieurs pistes de ski, ouvertes quelques semaines par an. De nombreux panneaux mettent en garde contre les ours, qui ont encore tué une dame l'an dernier. Tekila a bien failli y rester ! Nous avons fini la journée dans un café, grâce au bon gagné le week-end dernier !

Le temps a vraiment changé : après un record de température hier (113°F, 45°C), nous avons eu de l'orage dimanche soir mais presque pas de pluie. Aujourd'hui, par contre, c'était le déluge ! Pierre-Yves est rentré trempé de l'Université : il n'y a nulle part où s'abriter dans la rue ! Le temps nuageux est agréable car le soleil est moins fort, mais la pluie ne fait pas baisser la température !

Vodka et Tekila au Mount Lemmon. Restaurant de montagne. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Vodka et Tekila au sommet du Mount Lemmon. Le lac et les pêcheurs. Quelques gourmandises !

Mercredi 3 juillet

Le 4 juillet, jour férié, les Américains fêtent leur déclaration d'indépendance. Nous voulions initialement profiter de cette occasion pour découvrir le Nord du Mexique, mais il s'est finalement révélé trop compliqué de louer ou emprunter une voiture pour cette destination. Ce sera pour une autre fois...

Nous avons donc décidé d'aller visiter le Nord du Nouveau-Mexique et sommes partis en fin d'après-midi, direction Santa Fe ! Nous avons traversé un gros orage sur la route avant d'arriver à Deming où nous passons la nuit. Rien de très intéressant pour l'instant...

Vodka et Tekila chez Denny's

Jeudi 4 juillet

Nous avons roulé jusqu'à Albuquerque, la plus grande ville de l'État du Nouveau-Mexique, mais qui n'en est pas la capitale (c'est Santa Fe). Le centre-ville d'Albuquerque est très joli (et touristique !) car toutes les maisons ont été refaites en adobe, dans une forme très locale, le « style pueblo ».

Nous avons ensuite rejoint Santa Fe, en nous arrêtant à Madrid (!) où nous avons visité le musée de la mine. En fait de musée, c'est plutôt un restaurant qui ouvre son garage au public, où l'on peut voir toutes sortes de pièces mécaniques anciennes et poussiéreuses, sans même une explication ! Heureusement, il y a une belle locomotive à vapeur sur laquelle on peut monter. Nous avons passé la nuit à Santa Fe, après avoir visité la vieille-ville, toujours de style pueblo, avec de nombreuses boutiques vendant des objets d'art Navajo (paniers, poteries...).

Pour le dîner, très bon restaurant mexicain avec, notamment, des crevettes roulées dans du bacon et fourrées au fromage fondu ! Délicieux !

Vodka découvre les environs de Deming. Vodka découvre les environs de Deming. Notre voiture de location. Le 4 juillet à Albuquerque. Pauline et sa nouvelle voiture à Madrid ! Vodka dans un restaurant mexicain !

Vendredi 5 juillet

Après la visite de la cathédrale Saint-François-d'Assise et de la chapelle Loretto et de son magnifique escalier, nous nous sommes rendus à Taos, en passant par plusieurs églises, dont le sanctuaire de Chimayo, un important lieu de pélerinage, avec plusieurs chapelles autour d'une église.

Taos qui possède également un joli centre-ville à l'ambiance très mexicaine. Nous avons ensuite visité le Pueblo proprement dit, un village sans eau ni électricité dans la réserve Navajo. Les habitants y vendent leur production et y vivent dans des maisons semblables à celles des siècles passés, collées les unes aux autres et qui communiquent par des échelles permettant de passer de toit en toit. Deux petits villages sont ainsi côte-à-côte, séparés par une rivière, et l'église est commune.

Un lieu impressionnant proche de Taos est le pont sur le Rio Grande, qui coule 150 m plus bas ! Ça ressemble un peu au grand canyon, mais en nettement moins large ! Nous avons de nouveau traversé un orage, avec un rideau de pluie dans lequel la visibilité était complètement nulle ! C'était en fin de journée, mais le reste du temps, il a fait très beau et moins chaud qu'à Tucson (dans les 30°C seulement !).

Vodka à l'église de Las Trempas. Tekila au Pueblo de Taos. Tekila se fait un nouvel ami à Santa Fe. Pauline à Santa Fe.

Samedi 6 juillet

Nous avons roulé vers Los Alamos où nous avons visité le Bandelier National Monument, qui protège les ruines d'un village amérindien Anasazi. Ces ruines sont surprenantes par leur disposition, en cercle, où les maisons formaient comme une muraille protégeant le centre du village, et également sur une falaise. Nous avons poursuivi notre visite par le Bradbury Science Museum qui relate l'histoire de la conception de la première bombe nucléaire en ce lieu. Le musée parle également de la recherche scientifique et du calcul informatique à visée scientifique, très présent dans mes recherches.

Nous sommes repassés par Albuquerque et avons visité le Petroglyph National Monument, semblable au site de Three Rivers que nous avions vu en février, mais moins concentré et situé sur une colline en plein soleil par plus de 40°C ! Enfin, avant de rejoindre Gallup, nous sommes passés par Acoma Sky City, un village indien situé en haut d'un plateau, malheureusement interdit d'accès sans guide et fermé à cette heure-là. La vue est néanmoins très impressionnante !

Vodka au Bandelier National Monument. Vodka au Bradbury Science Museum. Vodka à Jimez Pueblo. Vodka devant Albuquerque au Petroglyph National Monument. Vodka devant Acoma Sky City.

Dimanche 7 juillet

C'est le jour du retour ! Nous nous sommes promenés ce matin dans Gallup et avons visité la cathédrale. Une fois en Arizona, nous nous sommes arrêtés au Petrified Forest National Park qui comporte plusieurs parties présentant respectivement du bois fossilisé, des dunes rouges, noires et blanches (Painted Desert) et un tronçon (disparu !) de la Route 66.

Entre Show Low et Globe, nous avons vu le Salt River Canyon, également très impressionnant.

Ce soir à Tucson : messe d'envoi aux JMJ par l'évêque, Mgr Gerald Frederick Kicanas. Nous partirons en effet pour Rio samedi prochain ! Nous tiendrons un journal sur cette page.

Vodka devant Painted Desert. Vodka sur ce qu'il reste de la Route 66 ! Mais où est la route ? Vodka sur du bois fossilisé. Vodka au Salt River Canyon.

Août 2013

Samedi 3 août

Nous sommes bien rentrés mardi midi !

Ce soir, Chadi nous a fait découvrir un bar où l'on fume le narguilé, avec du tabac à la pomme, le plus traditionnel ! L'ambiance était sympathique et cela nous a donné l'occasion de discuter longuement.

Vodka et Tekila fument la shisha !

Dimanche 11 août

Nous sommes retournés hier au restaurant chinois près du cinéma. Il propose un buffet avec beaucoup de choix, y compris des sushis !

Ce soir, Juliette et Ludo nous ont invités chez leurs amis Penny et Denis qui voulaient manger français ! Nous leurs avons préparé un dîner de crêpes qui les a enchantés. Les innovations de ce soir : crêpe à la pêche, avec les fruits caramélisés dans la poêle, et crêpe framboise/fraise/mûre avec beaucoup de Chantilly !

Tekila au restaurant chinois. Dîner de crêpes !

Mercredi 21 août

Pierre-Yves révise pour un gros examen qu'il aura le 4 septembre. Pauline continue ses activités à la Société Saint-Vincent-de-Paul. Nous sommes très inactifs le week-end à cause de la chaleur... Nous continons à aller au cinéma le mardi soir. Nous avons vu récemment : Iron Man 3 (plutôt sympa, avec pas mal d'humour), Fast and Furious 6 (scènes impressionnantes, mais avec trop de violence), Star Trek into darkness (images formidables, et en 3D pour 2 $ !), Man of Steel (très sympathique aussi) et The Lone Ranger (un western totalement délirant mais génial, avec Johnny Depp !). Pauline commence à très bien comprendre l'anglais !

Mercredi 28 août

Ce soir, nous avons découvert l'aumônerie catholique du campus de l'Université : le Newman center, tenu par quatre dominicains et deux dominicaines a organisé un barbecue de rentrée qui a rassemblé environ 150 étudiants. Un club de mères de famille prépare le repas pour les étudiants une fois par mois. Nous avons longuement discuté avec deux doctorants et deux undergraduate students américains, avant la messe en plein air. Le Newman center est très dynamique : il y a des activités presque tous les soirs et un week-end de retraite en septembre auquel participeront une centaine d'étudiants de première année !

Rencontre entre étudiants au Newman center. Messe en plein air sur le campus.

Jeudi 29 août

Demain commence la saison de football américain avec le premier match des Arizona wildcats. Ce soir a donc eu lieu une cérémonie de lancement avec des animations organisées entre autres par les différentes stations de radio de Tucson où l'on pouvait gagner toutes sortes de petits lots. La fanfare (une centaine d'étudiants) a joué dans la rue de l'Université et les mascottes de l'Université (deux personnes déguisées en chats sauvages) ont dansé sur scène.

Pauline montre sa force aux Marines ! Tekila sait se faire apprécier !

Vendredi 30 août

Nous avons fêté la rentrée par une soirée chez mon collègue Mark et découvert que certains de mes collègues (ou collègues de collègues) fréquentaient eux aussi le Newman center. Nous les y croiserons probablement bientôt.

Septembre 2013

Dimanche 1er septembre

Mon collègue Stefan et son épouse Micha sont venus déjeuner. Nous avons longuement discuté des études et des systèmes universitaires de nos deux pays et Pauline leur a montré et commenté ses photos d'Iran de 2006.

Mercredi 4 septembre

Hier soir, nous avons vu le film Now you see me au cinéma ! Il est excellent ! C'est une histoire de hold-ups réalisés par des magiciens. Les images sont magnifiques et le suspense bien présent jusqu'à la fin. À voir !

Pierre-Yves a passé le qualifier aujourd'hui : 6 h d'épreuves écrites après trois mois de préparation. Les résultats devraient arriver dans deux semaines. Il aura ensuite un examen oral.

Dimanche 8 septembre

Le temps s'est un peu rafraîchi (il fait quand même dans les 30°C !) et il a plu hier et aujourd'hui. Nous en avons profité pour recommencer à visiter la ville, en vélo ! Nous avons visité deux églises situées à une demi-heure de vélo de chez nous. Sur la route, nous avons vu notre première tarentule sauvage (une jeune, seulement 5 cm de diamètre avec les pattes alors que celles du Desert Museum en faisaient 15 !). On nous a dit qu'elles vivaient dans le sol et qu'elles ne sortaient qu'après la pluie. Nous avons également aperçu un serpent à sonnette dans le lit (à sec) de la rivière.

Tekila devant l'église Saint-Thomas-Apôtre. Tekila observant (de loin) une tarentule.

Mardi 10 septembre

Notre amie Mary est venue dîner à la maison et a beaucoup apprécié les quiches et les choux aux caramel de Pauline ! En discutant avec elle, nous avons découvert le concept de timeshare : certains Américains possèdent une partie d'un ensemble de propriétés (maisons, appartements, hôtels), ce qui leur donne droit de passer un certain nombre de jours par an dans la ou les propriétés de leur choix (en réservant à l'avance).

Vendredi 13 septembre

Mon collègue Stefan nous a prêté sa voiture pour que nous allions passer le week-end à Flagstaff. Nous sommes partis dans l'après-midi pour arriver ce soir à Flagstaff.

En chemin, nous nous sommes arrêtés à Arcosanti, un projet d'« écovillage » des années 1970, que nous avons visité brièvement.

Vodka à Arcosanti. Le Galaxy Diner à Flagstaff.

Samedi 14 septembre

Après avoir visité le centre-ville de Flagstaff, par un beau soleil et une température beaucoup plus agréable qu'à Tucson (dans les 25°C), nous avons roulé jusqu'au Meteor Crater, très impressionnant par son diamètre de plus d'un kilomètre et sa profondeur d'environ 200 m ! L'entrée est payante et un peu chère, mais en plus d'une belle vue sur le cratère, la visite s'accompagne d'un musée sur les météorites et de deux vidéos sur la formation du cratère et la protection contre les menaces des météorites.

Nous avons passé l'après-midi au Sunset Crater qui, lui, est d'origine volcanique et situé dans un parc national entouré de volcans. Les paysages sont magnifiques. Juste à côté, nous avons admiré le Wupatki National Monument où l'on trouve plusieurs pueblos remontant aux 11e et 12e siècles. Ils sont bien sûr en ruines et comme leurs habitants, qui ont cessé d'y vivre plusieurs siècles avant l'arrivée des Européens, ne connaissaient pas l'écriture, les renseignements donnés sur leur mode de vie sont assez hypothétiques et parfois contradictoires ! Les ruines sont très impressionnantes, parfois contruites le long de canyons de quelques mètres à quelques dizaines de mètres de profondeur !

Vodka au Meteor Crater. Nous au Meteor Crater. Vodka visite le Wupatki National Monument. Dessert au Galaxy Diner.

Dimanche 15 septembre

Nous avons visité l'Homolovi State Park, un autre lieu où l'on trouve les restes de villages précolombiens. Ici, les Indiens actuels considèrent que les ruines et les débris de poteries appartiennent à la terre et il est par conséquent interdit de les en retirer. Sur les lieux de visite, le sol est donc jonché de fragments de poteries, certains probablement vieux de plus de huit siècles ! Il est permis (et difficilement évitable !) de marcher dessus, mais beaucoup ont été rassemblés sur les bords des allées pour ne pas être abîmés.

Nous avons également admiré le Tonto Natural Bridge, une immense grotte ouverte aux deux bouts, assez semblable à celle de Zugarramurdi, au Pays Basque. Nous y avons vu notre deuxième tarentule, qui se promenait fièrement sur la route ! Nous sommes aussi passé par le Theodore Roosevelt Lake, un lac de retenue qui possède un pont moderne magnifique, et par le village de Miami, mais en Arizona, pas en Floride !

Vodka au Tonto Natural Bridge. Vodka au Tonto Natural Bridge. Tarentule sur la route. Vodka à Miami !

Mardi 17 septembre

Pauline a rencontré Claire, une Française qui va travailler comme stagiaire à l'Alliance française pendant quelques mois. Nous aurons probablement l'occasion de découvrir l'Arizona ensemble. Nous avons vu le film Turbo, très mignon !

Samedi 21 septembre

Hier soir, nous nous sommes rendus au Newman center pour aider à préparer de la nourriture qui sera servie ce samedi aux migrants à la frontière Américano-mexicaine de Nogales. Cette opération se fait dans le cadre de la Kino border initiative qui permet à une trentaine d'équipes de servir deux repas par jour aux « migrants », soit un repas par équipe tous les quinze jours. Nous étions une dizaine, tous à pleurer à cause des oignons, mais l'ambiance était très bonne ! Nous avions compris que nous ne pourrions pas aller servir les repas à Nogales par manque de place et nous avons donc été très heureux d'apprendre que nous avions mal compris et que nos places étaient réservées !

Connie, une étudiante d'origine mexicaine, est passée nous prendre chez nous à 5 h du matin pour nous conduire au Newman center où nous avons fait cuire la nourriture préparée la veille (riz, omelette aux légumes, haricots rouges et salade de fruits). Nous sommes ensuite partis avec deux autres étudiants vers la frontière que nous avons franchie vers 7 h 30. Connie nous y a conduits avec le pick-up de son père. Nous n'étions jamais montés dans un pick-up, encore moins de cette taille impressionnante ! Elle l'a garé côté américain et nous avons passé la frontière à pieds, sans aucun contrôle d'identité ni même qu'un garde nous adresse la parole !

Côté mexicain, nous avons été accueillis par deux pères Jésuites qui nous ont menés au refuge où sont servis les repas. Nous avions à peine fini de disposer les assiettes qu'une quarantaine d'hommes et une dizaine de femmes sont venus s'installer autour des tables. On nous a expliqué qu'ils étaient presque tous mexicains ou honduriens et que la plupart venaient d'être « déportés », c'est-à-dire expulsés des États-Unis. Ils ont regardé une vidéo en espagnol les renseignant sur leurs droits et une religieuse nous a tous fait faire un jeu de synchronisation qui a fait rire tout le monde et bien détendu l'atmosphère. Nous leur avons ensuite servi le repas, qui s'est fini vers 11 h, puis les hommes ont fait et essuyé la vaisselle pendant que nous rangions.

Les pères Jésuites nous ont permis de rencontrer plusieurs femmes et adolescentes, du Mexique et du Honduras, qui ont accepté de raconter leur histoire, souvent triste et pénible, voir terrible, comme celle d'une jeune fille d'une quinzaine d'années sur qui des membres d'un gang ont tiré alors qu'elle était enceinte de cinq mois et menacé de mort si elle ne quittait pas le Honduras. D'autres ont fui leur ville du Mexique à cause des menaces des gangs et de la mafia...

Nous nous sommes promenés avec le père dans le centre-ville et avons vu l'impressionnant « mur » (en fait une grille de larges barres de métal d'environ 8 mètres de haut) qui marque la frontière. Nous sommes ensuite revenus au refuge et avons servi un autre repas à un second groupe de migrants avant de repartir à pieds vers la frontière que nous avons franchie sans encombres.

Une fois rentrés, sœur Erica, dominicaine du Newman center, nous a raccompagnés et nous avons participé au « potluck » (repas tiré du sac) de l'Alliance française avec notamment Claire, Chadi et Christine.

Préparation du repas au Newman center. Pauline sur le pick-up. Le repas est servi à Nogales. Nos amis du Newman center. Tekila au Mexique ! Tekila devant le mur-frontière.

Dimanche 29 septembre

Mercredi soir, nous avons fait un petit tour de Tucson by night avec Chadi et Claire. Samedi soir, nous sommes allés regarder le film Thérèse Desqueyroux avec eux chez les Deymier ; le film n'est pas très passionnant, mais les images sont très belles.

Aujourd'hui, Chadi nous a emmenés à Patagonia avec Claire. Nous avons marché dans le centre-ville et visité les boutiques d'art local, notamment une où nous avons pu essayer des flûtes indiennes. Nous avons ensuite pique-niqué près du lac et avons loué un bateau pour en faire le tour. Nous avons vu plusieurs hérons et de nombreux urubus à tête rouge. Nous sommes revenus par Tombstone, la ville d'OK Corral d'où nous avons admiré le coucher de soleil avant d'aller dîner chez Claire.

Vodka sur le lac de Patagonia. Chadi et Claire sur le lac de Patagonia. Pauline et Claire à Tombstone.

Octobre 2013

Mardi 1er octobre

J'avais appris au mois d'août que l'Université pratiquait toutes les deux semaines des ventes aux enchères de ses surplus et je me suis donc rendu aujourd'hui dans un hangar situé à quelques kilomètres du campus pour voir ce qu'il en était. C'était très impressionnant ! Il y avait des dizaines de vélos, du matériel de bureau (tables, armoires, etc.) et énormément de matériel informatique (palettes de 50 PC, écrans, câbles par dizaine de kilos !), le tout stocké et visible dans l'entrepôt et de nombreux acheteurs. Le matériel n'est malheureusement pas forcément en très bon état et bien sûr vendu sans garantie qu'il fonctionne. Les ventes se font en même temps à main levée et sur Internet et le speaker a un débit de parole incroyable ! Au mois d'août, un lot de trois ordinateurs portables s'est vendu 15 $ seulement ! Les prix sont montés plus haut cette fois-ci (dans les 150 $ pour trois ordinateurs portables vieux de trois ou quatre ans).

Dimanche 6 octobre

Nous nous sommes levés tôt ce matin pour visiter le Desert Museum avec Juliette et Ludo qui vont bientôt déménager à San José. Cette fois, nous avons pu voir les mammifères du désert : renard, lynx, ocelot, coyote, javelinas mais pas de puma ! Nous avons assisté à la présentation de deux reptiles venimeux : un lézard et un serpent à sonnette ! Nous avons appris que plusieurs centaines de personnes se faisaient mordre par des serpents à sonnette chaque année aux États-Unis, mais que la quasi-totalité sont soignés à temps (environ 1 mort pour 1000 morsures). En revanche, il faut compter environ 100 000 dollars pour la vingtaine de doses d'anti-venin nécessaire et 75 000 dollars pour l'hospitalisation lorsque l'on se fait mordre ! La plupart des victimes sont des hommes et ils ont généralement provoqué le serpent qui s'est défendu...

Tekila et le lézard. Tekila et le serpent à sonnette.

Mercredi 9 octobre

Pierre-Yves a présenté sa recherche à l'Université lundi devant une trentaine d'étudiants et de chercheurs et Pauline a pu y assister. Mardi, il a passé son examen oral devant quatre professeurs du département et l'a validé.

Mercredi, Chadi nous a emmenés avec Claire dans un restaurant près de la gare. Nous avons dégusté un jambalaya créole (trop épicé !) qui a rappelé à Pierre-Yves son voyage à la Nouvelle-Orléans en 2008.

Présentation par Pierre-Yves à l'Université. Restaurant avec Claire et Chadi.

Samedi 12 octobre

Depuis hier et jusqu'à demain a lieu le Tucson Meet Yourself, un grand événement où les associations et communautés de différentes nationalités qui composent Tucson ont tenu des stands pour se présenter et vendre leurs spécialités culinaires. L'Alliance française y tient un stand où Claire et d'autres membres vendent des crêpes et de la ratatouille que Pauline a aidé à préparer ces deux dernières semaines. J'ai pu m'y promener un petit moment et la foule était impressionnante : des dizaines de milliers de personnes, alors que le centre-ville est quasi-désert habituellement.

C'est également aujourd'hui que l'Alliance française a organisé un dîner de gala pour fêter ses quarante ans ! Pauline et moi avons aidé à préparer la salle et à servir le repas et le vin. Nous avons pu manger du délicieux bœuf bourguignon de Mimi et des délicieuses tartes de Christine.

Élisabeth est arrivée ce soir à l'aéroport et Eddy a donc rejoint Vodka et Tekila et a mangé son premier hamburger américain !

Le stand de l'Alliance française au Tucson Meet Yourself. La salle préparée pour le gala. Le dîner de gala. Eddy et son hamburger.

Dimanche 13 octobre

Aujourd'hui, Élisabeth et Chadi ont visité avec nous les Tucson Old Studios qui sont à la fois un village de décor de cinéma et un petit parc d'attractions, situés à l'extérieur de la ville. Plus de 700 productions diverses, dont 400 films, y ont été réalisées. Plusieurs animations ont lieu pendant la journée : des danses de saloon (malheureusement, les robes faisaient très synthétiques et pas très XIXe siècle), des batailles au revolver et une visite guidée qui faisait référence aux westerns les plus célèbres pendant laquelle on nous a indiqué dans quelles scènes apparaissent les éléments du village. Il y a également un petit train qui fait le tour du village, beaucoup de magasins et une mine hantée. C'était assez divertissant, mais nous n'avons rien appris sur les techniques cinématographiques ou la fidélité historique des décors...

Après la messe maronite, nous avons partagé un repas avec une vingtaine de personnes, principalement de Syrie, du Liban et d'Égypte. Pendant les discussions, certains parlent anglais, français et arabe dans la même phrase ! Nous avons fini la journée avec Chadi, Élisabeth et Claire dans un bar à shisha.

Eddy et les filles du saloon ! Pauline et Élisabeth ont rejoint Eddy en prison ! Le hold-up de la banque par une famille de moutons ! Promenade en petit train autour des studios.

Samedi 19 octobre

Patrick, Édith et Luc sont bien arrivés hier soir. Nous avons passé la journée à Tombstone avec Claire. La ville hébergeait le festival Helldorado mettant en scène des dizaines de personnes en costumes du 19e siècle qui ont joué des scènes de western et fait des démonstrations de lasso et de tir. Nous avons déjeuné dans un bon restaurant mexicain puis visité la ville, l'église et l'ancienne mine d'argent.

Déjeuner à Tombstone. Visite de la mine à Tombstone. Élisabeth et Pauline à la mine de Tombstone.

Dimanche 20 octobre

Après la messe, nous sommes allés prendre un brunch à Good egg, un restaurant spécialisé dans les œufs et les petits-déjeuners avec Mary et d'autres dames de la paroisse. Nous nous sommes baignés dans la piscine à 29°C avant d'aller profiter de la kermesse de la paroisse. C'était une vraie fête foraine, avec des attractions de professionnels. Une dame nous a offert un bon pour des attractions, que son fils n'avait pas utilisé !

Luc et Élisabeth à la kermesse de la paroisse. Eddy à la kermesse de la paroisse. Patrick, Édith et Pauline à la kermesse de la paroisse.

Lundi 21 octobre

Patrick, Édith, Pauline, Luc et Élisabeth ont passé la journée au Mount Lemmon. Les arbres avaient de belles couleurs d'automne. Ils ont vu de nombreux écureuils (gris et chipmunks) ainsi qu'un aigle. Nous avons dégusté des tartes aux fruits et des cupcakes.

Eddy mange des cupcakes ! Promenade au Mount Lemmon. Élisabeth et Eddy devant le paysage. Patrick méditant devant le paysage.

Mardi 22 octobre

Patrick, Édith, Pauline, Luc et Élisabeth ont visité la mission San Xavier et le downtown (presidio, cathédrale) et ont déjeuné avec Pierre-Yves sur le campus qu'ils ont visité et trouvé très vivant, surtout comparé au centre-ville désert. Patrick a mangé son premier hamburger ! Élisabeth a testé la douceur des cactus ! Après les visites, la piscine ! Nous avons fini la soirée au cinéma pour voir Planes, que nous avons trouvé excellent !

Élisabeth et Luc à la mission San Xavier. Déjeuner sur le campus. Starbucks !!!

Mercredi 23 octobre

Patrick, Édith, Pauline, Luc et Élisabeth ont passé la journée au Desert Museum. Ils ont vu un ours noir et des chats sauvages mais pas de coyote.

Eddy et son nouvel ami. Tekila et les serpents du désert. Eddy a découvert une tarentule !

Jeudi 24 octobre

Nous sommes partis ce matin et avons roulé jusqu'au parc national de Petrified Forest où nous avons admiré du bois pétrifié vieux d'environ 225 millions d'années. Le parc se visite en voiture et il y a différents endroits où s'arrêter et se promener. Le musée présente l'histoire et le climat de la région au cours du temps, avec des squelettes de dinosaures et de nombreuses illustrations. Nous avons ensuite atteint Gallup où nous avons dîné dans un bon diner mexicain.

Eddy à Petrified Forest. Eddy et Pauline à Petrified Forest. Eddy quelques dizaines de millions d'années trop tôt ! Dîner mexicain à Gallup.

Vendredi 25 octobre

Nous avons passé la matinée au village d'Acoma, que Pauline et moi avions vu en juillet. Il s'agit d'un village perché au sommet d'une mesa (petit plateau rocheux) où vivent encore plusieurs familles d'indiens, sans eau ni électricité. Le village possède une magnifique mission et de nombreux artistes indiens y vendent leurs poteries et bijoux. Après le pique-nique, nous avons fait du shopping à Gallup où de nombreux dépôt-ventes vendent de l'art indien (poteries, bijoux, gravures...) et des chapeaux, bottes, fourrures de cow-boys !

Élisabeth et Eddy à Acoma Pueblo. Eddy à Gallup. Dîner d'Eddy à Gallup. Dîner à Gallup.

Samedi 26 octobre

À Window Rock, nous avons admiré l'énorme trou (14 m de diamètre) présent naturellement dans la falaise. Un musée gratuit explique l'histoire des Navajos et leur déportation en 1864. Un zoo, lui aussi gratuit, montre de nombreux animaux de la région (ours, loups, coyotes, daims, wapitis, porc-épics, scorpions, etc.).

Nous avons passé la fin de la matinée et toute l'après-midi au canyon de Chelly, très impressionnant avec ses quelque 200 m de dénivelé. À l'un des points de vue, il est possible de descendre à pieds la falaise et de se promener dans le canyon. Le long de la rivière, on peut admirer des ruines datant des Anasazis (12e siècle). Les Navajos vendent encore leurs objets d'arts, que l'on peut négocier. Nous avons vu le Soleil se coucher sur ce magnifique paysage.

Eddy à Window Rock. Luc et Élisabeth au canyon del Muerto. Eddy au canyon de Chelly. Pauline et Pierre-Yves au canyon de Chelly. Eddy au canyon de Chelly. Pauline au canyon de Chelly.

Dimanche 27 octobre

Nous avons passé la journée au Grand Canyon. Le temps était magnifique, ni trop chaud ni trop froid et nous nous sommes promenés sur les différents sentiers, dans le « village » et avons pris les différents bus pour aller explorer les points de vue les plus éloignés. Nous avons eu la chance de voir différents oiseaux (dont un geai bleu) ainsi que des wapitis ! Nous avons ensuite roulé jusqu'à Flagstaff et avons dîné au Galaxy diner, toujours aussi bon !

De dangereux desperados au Grand canyon ! Dîner à Flagstaff.

Lundi 28 octobre

Après une rapide visite de Sedona et un pique-nique non-loin des champs de coton qui se trouvent entre Phoenix et Tucson, nous sommes arrivés en tout début d'après-midi sur le campus pour que Pierre-Yves assiste à ses cours. Repos bien mérité pour les autres !

Vodka à Sedona. Eddy et des javelinas près de Sedona.

Mardi 29 octobre

Nous avons passé la journée à Sabino Canyon et bien apprécié la promenade.

Ce soir, Mary nous a tous invités à dîner avec d'autres couples de la paroisse. Nous avons goûté de la bière au chili, avec un petit piment au fond de la bouteille ! Mary nous a préparé un bon barbecue avec, en dessert, de la glace à la citrouille ! Nous avons tous passé une très bonne soirée !

Mercredi 30 octobre

Élisabeth est repartie ce matin puis nous avons visité le Pima Air and Space Museum qui expose plus de 300 avions. Il est possible de se promener tout autour d'eux, mais on ne peut généralement pas rentrer dedans, sauf dans quelques cockpits. Un jeu vidéo permet d'apprendre à amarrer une capsule spatiale et on peut également utiliser un simulateur de vol. L'ensemble est très impressionnant !

Pierre-Yves nous a rejoints après le travail pour une visite à Bookmans, une chaîne de librairies qui vend des livres, CDs, DVDs et instruments de musique d'occasion. Il y en a deux à Tucson (sur Grant et sur Speedway) et ils sont immenses !

Nous sommes ensuite allés dîner chez Ralph et son épouse, qui nous ont préparé un délicieux bœuf bourguignon. Nous avons longuement discuté, notamment des chanteurs français de la fin du 20e siècle.

Pauline et Édith ont changé de job ! Leçon de pilotage par Patrick ! Pauline s'entraîne pour être astronaute ! Édith et Patrick au Pima Air and Space Museum.

Jeudi 31 octobre

Nous avons visité le Titan Missile Museum situé dans un ancien site de lancement de missiles intercontinentaux. Le musée explique l'histoire du site et le contexte politique de la Guerre froide. Plutôt intéressant.

Nous avons ensuite été reçus chez Chadi et sa famille pour un excellent dîner syrien. Comme c'était le soir d'Halloween, des familles passaient toutes les cinq minutes pour sonner à la porte et réclamer des bonbons. Les parents aussi se déguisent et nous étions impressionnés par le soin et l'originalité des costumes.

Eddy au Titan Missile Museum. Eddy au Titan Missile Museum.

Novembre 2013

Vendredi 1er novembre

Nous avons passé une journée tranquille à la maison à préparer les valises. Pierre-Yves nous a rejoints pour la messe de la Toussaint à la paroisse, où il n'y avait pas énormément de monde (mais c'était la troisième messe de la Toussaint de la journée dans la paroisse). Nous avons ensuite fêté les anniversaires de Luc et de Patrick.

Dimanche 3 novembre

Édith, Patrick et Luc sont repartis hier matin. Aujourd'hui, nous avons pique-niqué au parc d'Agua caliente, au Nord-Est de Tucson, avec Juliette et Ludo et Claire. Le parc n'est pas très grand mais on peut y voir quelques espèces d'oiseaux et une exposition de peinture. Nous nous sommes ensuite baignés dans la piscine.

Chadi nous a rejoints et nous sommes allés avec lui et Claire voir la All souls procession, une des manifestations du jour des morts, pendant lequel les Mexicains honorent ceux qui sont morts dans l'année. À cette occasion, beaucoup se déguisent en squelettes et portent des photographies de leurs défunts. Les déguisements ne sont pas morbides comme peuvent parfois l'être ceux d'Halloween : on ne voit pas de sang ni de zombies. La cérémonie se concentre sur le fait d'honorer les défunts et peut-être aussi de permettre de rire de la mort pour mieux l'appréhender. Nous aurons bientôt l'occasion d'en discuter avec des Mexicains !

Eddy à Agua caliente. Eddy manque de se faire dévorer par un chien fantôme ! Claire à côté des déguisements du jour des morts.

Vendredi 8 novembre

Nous sommes partis de Tucson hier soir vers 23 h dans un car de Tap Royal pour nous rendre à Hermosillo où nous sommes arrivés vers 5 heures du matin. Nous avons assisté à la messe à la cathédrale avant de visiter quelques églises puis de nous rendre à l'aéroport où un avion de Viva Aerobus, une des compagnies low cost mexicaines doit nous emmener à Monterrey où nous assisterons au mariage du frère de Paulina ! À Hermosillo, nous avons goûté des tamales, c'est-à-dire de la purée de maïs avec de la viande, le tout cuit dans une feuille de maïs. Pas mal !

Notre avion est arrivé à 15 h 30 à Monterrey et nous avons pris un taxi jusqu'à chez Paulina. Sa tante, qui nous héberge dans un bel appartement avec une vue sur toute la ville, nous a conduits à la messe qui avait lieu à 21 h puis à la soirée, dans un hôtel à partir de 22 h 30 ! Le repas n'a duré qu'environ une heure puis tout le monde s'est mis à danser. Un groupe de chanteurs et de musiciens a animé la soirée, d'abord avec de la musique classique mexicaine et espagnole puis avec des chansons plus modernes et plus dansantes. Des danseurs de hip-hop se sont produits et un homme déguisé en robot, avec des LEDs de toutes les couleurs a dansé sur la piste ! Nous sommes rentrés vers 2 h du matin, mais la soirée s'est prolongée jusqu'à 3 h 30.

La mariée avant le mariage ! Paulina et ses amis.

Samedi 9 novembre

Nous avons rejoint Paulina et sa famille pour un brunch d'après-mariage avant d'aller visiter le centre-ville avec Paulina : la cathédrale et les rues adjacentes, la rivière artificielle Paseo Santa Lucía et la parc de la fonderie, où subsiste encore l'un des nombreux haut-fournaux que comptait la ville il y a quelques décennies. Il est aujourd'hui transformé en musée. Dans le parc se trouve un creuset d'environ 8 mètres de haut, transformé en fontaine.

Nous sommes allés au restaurant La Mejico où nous avons mangé des tapas de tacos avec notamment de la galette de maïs bleu et du huitlacoche (une plante assez amère... qui est un parasite du maïs !) ainsi que du mole (une plante proche de l'épinard, préparée avec du chocolat, très amère également). C'était très bon et bien meilleur que la nourriture mexicaine que l'on trouve à Tucson !

Pauline et Paulina au Paseo Santa Lucía. Dîner mexicain au restaurant !

Dimanche 10 novembre

Nous sommes allés à la messe à la basilique Notre-Dame-de-Guadalupe, qui comporte deux églises : une ancienne de style colonial espagnol et une très moderne, en forme de pyramide à base triangulaire. Au début de la messe, des pélerins sont arrivés, accompagnés d'un orchestre mexicain qui a chanté au pied de l'autel, notamment « Joyeux anniversaire », à la Vierge, car l'anniversaire des apparitions de Guadalupe (9 au 12 décembre 1531) approche ! Après la messe, une autre procession est arrivée, avec des danseurs et des danseuses habillées de rose. Nous nous sommes ensuite promenés dans le marché qui entoure la basilique où l'on vend des immenses sucres d'orge (jusqu'à 1 m de long et 4 cm de diamètre !), des piments et du cactus (figuier de barbarie, qui se mange cuit à la poêle).

Nous avons ensuite visité le musée de l'histoire mexicaine qui se trouve dans le centre-ville. Il présente l'histoire précolombienne ainsi que les siècles suivants : système de castes au 16e siècle, révolutions du 19e siècle, etc, avec une belle exposition temporaire sur la belle époque.

Nous avons déjeuné avec les oncles, tantes et cousins de Paulina avant qu'elle nous conduise à l'aéroport où nous avons repris l'avion pour Hermosillo. Un car nous a ensuite emmenés jusqu'à Nogales, mais le car pour Tucson est parti avec plus d'une heure de retard, le temps que le chauffeur nettoie l'extérieur, qui était pourtant bien propre ! Les garde-frontières étaient étonnés de voir des Français et pensaient que nous rentrions aux États-Unis pour la première fois... Ils ont donc fait plusieurs vérifications de passeports et de visa avant de nous laisser passer...

Claire a eu la gentillesse de venir nous chercher vers 4 h 30 du matin et nous nous sommes endormis chez nous à 5 h du matin. Ce lundi : repos car c'est férié pour l'Université.

Chanteurs dans la basilique. Danseurs devant la basilique.

Dimanche 17 novembre

Nous sommes partis à 5 h du matin avec Claire, samedi, pour participer au Kino border initiative. Comme la dernière fois, nous sommes partis en voiture pour Nogales avec deux autres étudiants du Newman center et avons servi un repas aux migrants et aidé à ranger le refuge qui stocke la nourriture et les vêtements qui leurs sont offerts. Nous n'avons pas eu le temps de discuter avec ces migrants ni de visiter la ville car nous devions rentrer en début d'après-midi pour assister à un match de football américain !

Ce sont des personnes de la paroisse qui nous ont invités à ce match. Les « wildcats » de l'Université d'Arizona ont malheureusement perdu face aux « cougars » de la Washington State University. Il y avait beaucoup d'ambiance dans le stade : la plupart des supporters venaient de Tucson et se levaient à la moindre action. L'écran géant invitait à faire du bruit pour déconcentrer l'équipe adverse ! Les arrêts de jeu sont fréquents et ce temps est utilisé par la fanfare, les pom-pom girls et également pour présenter des soldats de la base aérienne ! Nous n'étions pas passionnés par le match, mais il nous a donné l'occasion de mieux comprendre les règles du football américain. Après le match, nous avons invité nos amies au café et avons pu discuter du sport dans les universités américaines. Les étudiants très doués pour un sport sont parfois recrutés sur ce critère et leurs études sont payées par l'université qui acquiert sa réputation en partie en fonction de son excellence en sports. Ces étudiants obtiennent généralement un diplôme avant de devenir joueurs professionnels. Il n'est pas rare qu'un coach de football américain en université soit payé deux millions de dollars par an !

Aujourd'hui, nous avons goûté les frozen yogourt avec Chadi : on compose sa glace soi-même, à partir de différents parfums sensés être faits à partir de yaourt glacé (mais c'étaient plutôt des sorbets que nous avons mangés...) et on choisit différents toppings : fruits, bonbons, sauces, etc. avant de payer au poids. Délicieux ! Et il fait encore 20 à 25°C donc nous pouvons manger des glaces en novembre !

Eddy pendant le match de football américain. Eddy et nos amies de la paroisse. Eddy au café.

Dimanche 24 novembre

Il pleut sans arrêt depuis jeudi soir ! La température est bien redescendue : moins de 20°C dehors !

Nous avons passé le week-end avec Chadi à Phoenix et avons dormi chez son frère Fadi. En partant samedi, nous avons vu les participants de la course cycliste El tour de Tucson, qui roulaient sous la pluie... Nous avons visité Scottsdale et avons dîné avec Chadi et Fadi dans un restaurant italien.

Dimanche, après une messe maronite, nous avons testé les hamburgers de Five Guys (pas mauvais, on choisit ce qu'on veut mettre dedans) puis visité le musée Heard consacré aux arts indiens. C'était extrêmement intéressant et les œuvres exposées (paniers, vêtements, poteries, poupées rituelles, bijoux) sont magnifiques. Nous avons eu droit à une visite guidée par un Indien qui nous a raconté des anecdotes sur l'histoire des objets. La visite nous a enchantés. Nous avons acheté et goûté des figues de barbarie ! Le goût est plaisant, assez doux, mais il y a plein de gros pépins durs dans le fruit !

Eddy dans un sapin de Noël. Au restaurant avec Chadi et Fadi. Eddy à Five Guys. Eddy au Heard Museum.

Mercredi 27 novembre

Hier soir, nous avons invité Claire et Chadi pour Thanksgiving ! Le plat traditionnel est la dinde, accompagnée de pommes de terre (ou de patates douces) et d'une sauce aux cranberries. Nous avons tous passé une bonne soirée !

Ce soir, nous partons avec Claire à 23 h pour Hermosillo où nous prendrons l'avion pour la ville de Mexico où nous passerons les quatre prochains jours !

Eddy et les figues de barbarie. Eddy et la dinde de Thanksgiving.

Jeudi 28 novembre

Hier soir, le bus est parti de Tucson avec une heure de retard. Ensuite, il a été arrêté à la frontière pour un contrôle des bagages (mais pas des passagers) qui a duré plus d'une heure. Nous sommes arrivés à Hermosillo avec presque deux heures de retard et avons bien failli rater notre avion ! Nous sommes heureusement arrivés juste à temps pour l'enregistrement.

Après un vol de trois heures, nous avons regagné notre auberge de jeunesse (Hôtel Amigo suites) grâce au métro, très pratique et très peu cher (3 pesos soit 0,17 €), dans lequel on trouve de nombreux vendeurs à la sauvette (de nourriture, gadgets électroniques, etc.). Nous l'avons trouvé sur Internet, à un prix défiant toute concurrence : 53 $ pour trois personnes pour quatre nuits, soit... 3,25 € par personne et par nuit ! Nous sommes tous les trois dans un dortoir de quatre lits, avec un jeune Vénézuélien. Les petits-déjeuner et dîners sont compris dans le prix et l'hôtel est en plein centre-ville !

Nous avons déjeuné dans un petit restaurant près de l'hôtel : tacos et quesadillas, avec de la sauce très pimentée ! Ensuite, nous nous sommes promenés dans le centre-ville et avons visité la maison des azulejos (un restaurant-gallerie marchande dont la façade est couverte de carreaux de faïence), le Palais national (avec des fresques communistes de Diego Rivera) et la cathédrale (où il y avait un concert).

Petit restaurant près de l'hôtel. Eddy devant le Palais national.

Vendredi 29 novembre

Après le petit-déjeuner à l'hôtel (café à la canelle !), nous sommes partis en métro puis en bus jusqu'à Teotihuacan, où nous avons suivi une visite guidée avec Fred, un Français vivant à Sydney. Le guide mexicain nous a fait goûter du jus d'agave, légèrement sucré puis de l'alcool obtenu par fermentation de ce jus (5° d'alcool, doux comme du cidre). Nous avons également goûté de la liqueur issue du figuier de barbarie et de son fruit. C'est très doux et très sucré.

Il nous a ensuite mené parmi les ruines et nous a donné beaucoup d'explications sur l'histoire du site et les civilisations qui y vivaient. Sa version est un pe différente de ce qu'on peut lire sur Wikipédia mais, en résumé, le site a été construit par une civilisation très ancienne, antérieure aux Aztèques et dont on ne sait presque rien : ni comment ils vivaient, ni comment ils ont disparu, environ 600 ans avant l'arrivée des Aztèques. Ceux-ci connaissaient le site et le considéraient comme sacré, mais n'y ont pas vécu. Il était en effet recouvert de sédiments, ce qui fait que les Espagnols de Cortés n'ont jamais connu son existence. Le site a été restauré au début du 20è siècle mais, d'après notre guide, seuls 10 à 15 % de ce qu'on voit serait d'origine, le reste étant constitué de restaurations récentes. Nous avons escaladé les deux pyramides, donc les escaliers sont particulièrement raides ! Il faisait chaud (dans les 25°C) et le Soleil tapait fort !

Nous avons déjeuné près de la Place des Trois Cultures où se trouvent des ruines, une église et des HLM, d'où le nom ! On nous a servi un plat, le chicharron, à base de peau de porc, avec l'apparence et la consistance d'une éponge, que nous n'avons pas pu manger. Le reste (« soupe Aztèque ») était très bon. Nous avons fini la journée par un tour dans un marché artisanal où nous avons acheté un très beau tissus multicolore, typique du Mexique.

Eddy à Teotihuacan. Eddy et la soupe Aztèque.

Samedi 30 novembre

Ce matin, nous avons visité le musée consacré à Frida Khalo dans la maison où elle a vécu une grande partie de sa vie. Le musée ne présente que quelques œuvres d'elle et de son mari Diego Rivera et reconstitue les pièces où ils vivaient et collectionnaient beaucoup d'art local. L'œuvre de Frida est marquée par son engagement communiste et par le fait qu'elle ne puisse pas devenir mère, suite à un accident qui a failli lui coûter la vie. Sa santé a été un problème toute sa vie et elle devait peindre couchée ! Le patio de la maison est très agréable.

Nous nous sommes promenés et avons fait des visites et des emplettes dans le quartier de Coyoacán. Il y a là un immense marché couvert où l'on vend de tout, surtout de l'artisanat local. On peut y manger, attablé à un comptoir, et voir son taco avec 5 ingrédients préparé en 5 secondes ! Nous avons goûté des fruits confits (figues et figues de barbarie) et du jus de fruit de la Passion.

Après avoir visité la magnifique église Saint-Jean-Baptiste, nous sommes rentrés par la gare puis par la place Garibaldi où de nombreux mariachis attendent d'être embauchés.

Eddy devant le musée Frida-Khalo. Eddy au restaurant du marché. Cherchez l'intrus ! Eddy devant l'église Saint-Jean-Baptiste. Visite du quartier Coyoacán.

Décembre 2013

Dimanche 1er décembre

Ce matin, nous avons visité la Basilique Notre-Dame-de-Guadalupe. L'esplanade était couverte de monde, dont des Mexicains de différentes cultures locales qui dansaient et jouaient de la musique et arrivant de leur pélerinage. Il est difficile de visiter la nouvelle basilique car on y célèbre une messe de presque une heure toutes les heures de 6 h à 20 h ! Pendant les messes, la basilique est pleine à craquer : quelques centaines de personnes assises et quelques milliers de personnes debout (elle peut en contenir jusqu'à 15 000 !) ! Au-dessus du chœur se trouve un cadre contenant le manteau sur lequel on peut voir l'image de Notre-Dame-de-Guadalupe. Pour la voir de plus près, on peut passer sous le chœur et lever les yeux, mais la visite s'effectue sur un tapis roulant ! C'est un lieu magnifique et passionnant, mais il y a trop de monde pour vraiment en profiter...

Nous avons déjeuné dans un marché artisanal où nous nous sommes offerts (après négociations) deux beaux plats avec de jolis motifs floraux aux couleurs vives. Comme tous les modèles présentés sont très différents, il est difficile de choisir !

Enfin, nous avons visité le musée anthropologique, absolument remarquable : il est immense et consacre plusieurs grandes salles à chacune des civilisations qui ont existé au Mexique : Toltèques, Aztèques, Maya, etc. avec de nombreux objets trouvés lors des fouilles, des cartes et des monolithes sculptés. L'étage est consacrée aux différentes cultures contemporaines du Mexique. Nous n'avons pas eu assez de trois heures pour tout voir, il faudrait y passer la journée !

Danses et chants devant la basilique de Guadalupe. Eddy devant le musée anthropologique. Eddy au musée anthropologique. Eddy au musée anthropologique.

Lundi 2 décembre

Nous nous sommes promenés à Xochimilco, une ville de canaux dans la banlieue Sud de Mexico. On l'appelle parfois la « Venise du Mexique » et on y trouve des hortillonnages que l'on peut visiter en bateau. Nous n'avons malheureusement pas assez de temps pour cela et nous nous sommes contentés de nous promener dans les rues et de visiter l'église.

Nous avons repris l'avion à l'aéroport international puis le bus à Hermosillo. Le passage de la frontière s'est fait plus rapidement que la fois précédente. Une fois à Tucson, la voiture de Stefan ne voulait plus démarrer à cause du froid ! Nous n'étions heureusement pas les seuls à descendre à Tucson et avons pu démarrer trouver de l'aide auprès d'un autre passager du car ! Ça ne nous enchantait pas de rester coincés là à 4 h du matin dans le froid !

Eddy devant les canaux de Xochimilco. Eddy devant les bateaux de Xochimilco.

Dimanche 8 décembre

Hier, Chadi nous a conduits au Mont Lemmon, enneigé à cette période de l'année. Nous avons vu le chalet du Père Noël (où l'on peut, semble-t-il lui laisser des lettres) et avons bu du cidre chaud au restaurant.

Aujourd'hui, nous avons visité le Musée de l'air et de l'espace, très impressionnant, avec plus de 300 avions exposés, principalement militaires et principalement américains, mais avec également une Caravelle et quelques MiG. Nous nous sommes promenés à Sabino Canyon pour admirer le coucher du Soleil derrière les saguaros et avons dîné chez les parents de Chadi.

Eddy sur le Mont Lemmon enneigé. Nous devant le Mont Lemmon enneigé. Pauline au musée de l'air ! Pierre-Yves au musée de l'air !

Vendredi 13 décembre

Pierre-Yves travaille dur pour soumettre sa première publication avant de partir. C'est un article sur la simulation d'une structure osseuse par des simulations de cristaux phononiques. Mardi, nous avons assisté à une présentation intéressante sur Notre-Dame de Guadalupe au Newman center.

Ce soir, nous avons fait notre « potluck » d'adieu (chacun apporte un plat) de 18 h à 22 h. Nous étions environ 25 personnes, dont des collègues de Pierre-Yves, des amis de la paroisse et de la Société Saint-Vincent-de-Paul ainsi que des amis de l'Alliance française. Nos invités ont l'air d'avoir apprécié la soirée ! Nous aussi !

Invitation à notre potluck.

Dimanche 15 décembre

Hier, nous nous sommes occupés du ménage avant de nous promener dans un marché artisanal avec Claire (peintures, objets en cuir, bibelots faits en matériel de récupération, vêtements, etc.).

Aujourd'hui, avec Claire et Chadi, nous avons visité l'Amerind Museum, situé à environ une heure de route dans la direction de Bisbee. Il est très intéressant et complète bien celui de Phoenix. On peut y voir de nombreux objets indiens, issus de fouilles locales ou créés par des artistes contemporains. Malheureusement, il est interdit d'y prendre des photos. Le paysage d'hiver était magnifique et la température presque agréable (plus de 15°C). Nous avons aperçu des javelinas !

Coucher de Soleil à Sabino Canyon. Javelina dans les hautes herbes.

Vendredi 20 décembre

Pierre-Yves a soumis sa première publication scientifique mercredi et passé son examen final de thermodynamique jeudi. Il a fait très beau jeudi, dans les 20°C ! Nous avons mangé un barbecue chez Chadi avec Claire et passé une bonne soirée !

Chadi nous a conduits à l'aéroport ce matin. Nous passons par Dallas pour arriver à Paris samedi matin.

Samedi 21 décembre

Nous sommes bien rentrés ! Nous arriverons à Lille vers le 3 janvier pour la reprise de Pierre-Yves le 6 (doctorat jusqu'à fin septembre pour soutenir vers octobre 2014) !

© 2008-2018 Pierre-Yves Guerder